[Cinéma] Deux fils & L’illusion Verte

Deux fils – Félix Moati

Vous connaissez le minois de Félix Moati. Le jeune acteur a décidé de passer derrière la caméra et de nous raconter en trois personnages, une histoire de famille et de masculinité. Joseph est père de deux enfants qu’il élève seul. Joachim est le plus grand de ses fils, il n’a pas écrit une ligne de sa thèse et ne fait pas grande chose de sa vie depuis sa rupture. Ivan, 13 ans, en pleine crise mystique, se rebelle contre ses modèles, le père et le grand frère, et découvre le désir amoureux.  Lire la suite

Publicités

A trois on y va -Jérôme Bonnell

071757Ce film était au top de ma sélection des sorties de la semaine. J’ai été séduite par la bande annonce qui laissait présager un film classique sur le triangle amoureux, interprété par deux comédiens que j’affectionne, Félix Moati et Anaïs Demoustier. Je ne connaissais pas Sophie Verbeek, et je dois avouer que celle-ci m’a laissée plutôt froide à l’issue du film. A Lille vivent trois personnages aux rapports ambigus. Deux femmes semblent embarquées dans une relation amoureuse, qu’elles cachent au copain de l’une d’entre elle. Mais c’est sans compter l’attirance qui naîtra entre Micha et la nouvelle venue … Lire la suite

Hippocrate – Thomas Lilti

photo 2 (1)Dès que j’ai vu la bande annonce, j’ai eu envie de voir ce film sur le milieu hospitalier. La caméra de Thomas Lilti suit les premiers pas d’un tout jeune interne dans les couloirs de l’hôpital, de sa première ponction lombaire, à la gestion émotionnelle d’un premier décès et de la première faute médicale. Il est le fils d’un medecin réputé de l’endroit, et malgré sa volonté de bien faire, craint d’être couvert par sa filiation. Abel est un médecin étranger obligé de pratiquer de nouveaux stages en temps qu’assimilé interne pour obtenir une équivalence avec le diplôme obtenu dans son pays d’origine. Le parcours de ces deux là est semé d’embûches et d’émotion. Lire la suite

Libre et assoupi – Benjamin Guedj

2Pour avoir vu les affiches, et entendu parler du film dans différentes émissions, j’avais vraiment envie de le voir, et c’est avec une vraie joie que je m’installais dans ma salle de cinéma. Libre et assoupi, c’est l’histoire de Sébastien, qui après dix ans d’études a décidé de se la couler douce, d’en faire le moins possible, et de ne surtout pas travailler. Ses parents, épuisés de voir leur fils glander lui demande gentiment d’aller installer sa flemmardise ailleurs, et c’est alors qu’il monte à Paris, quittant se Bretagne natale et ses parents pour s’installer avec une amie de fac et son colocataire. Bruno est amoureux d’Anna, Anna le sait mais la réciproque n’est pas vrai. Et si les deux colocataires enchaînent stages et petits boulots, Sébastien va s’évertuer à vivre du mieux possible avec le RSA. Lire la suite