A trois on y va -Jérôme Bonnell

071757Ce film était au top de ma sélection des sorties de la semaine. J’ai été séduite par la bande annonce qui laissait présager un film classique sur le triangle amoureux, interprété par deux comédiens que j’affectionne, Félix Moati et Anaïs Demoustier. Je ne connaissais pas Sophie Verbeek, et je dois avouer que celle-ci m’a laissée plutôt froide à l’issue du film. A Lille vivent trois personnages aux rapports ambigus. Deux femmes semblent embarquées dans une relation amoureuse, qu’elles cachent au copain de l’une d’entre elle. Mais c’est sans compter l’attirance qui naîtra entre Micha et la nouvelle venue …

Mélodie est avocate et amoureuse de Charlotte. Micha, le copain de Charlotte tombe amoureux de Mélodie. Peut être par jeu, surement par attirance, Mélodie lui cède, tout en quémandant toujours l’amour de sa belle. Ce film est d’une jolie poésie, et désamorcé par un humour salvateur, désépaississant l’atmosphère parfois pesante qui s’installe. J’ai trouvé ces personnages touchants, beaux dans leurs mensonges et leurs désirs coupables, très tendres les uns avec les autres. Il s’agit bien d’un conte sentimental, sans mièvrerie et sans violence non plus.  J’ai pris plaisir à suivre une histoire éminemment complexe, qui ne se solde jamais par des disputes et des mots brutaux.

Même si j’aurais vu le clap de fin arriver légèrement plus tôt, si celle-ci m’a surprise et pas vraiment emballée, j’ai trouvé l’ensemble moderne, réalisé avec une véritable bienveillance et une légèreté mêlée de gravité rafraîchissante. Trio amoureux sur fond de comédie romantique, Jérôme Bonnell signe une comédie sentimentale originale et pudique, traitant d’un sujet relativement complexe et difficilement compréhensible pour le commun des mortels. Peut-être trop de retenue dans ce film ? Je crois que c’était la pudeur nécessaire au traitement de ces histoires. Seul le twist de fin m’a semblé vraiment bien trop conventionnel et décevant, il aurait fallu aller jusqu’au bout de la démarche et de la réflexion. Enfin, avoir choisi Lille plutôt que le microcosme Parisien me parait tout à fait judicieux.

Jolie comédie sentimentale portée par une note sulfureuse mais tout à fait pudique et douce, A trois on y va est plaisant et frais comme une brise d’été, malgré une fin, qui je le répète, me parait un peu trop balisée et décevante.

Publicités

18 réflexions sur “A trois on y va -Jérôme Bonnell

  1. bookyboop dit :

    moi j’ai beaucoup apprécié la manière dont est tourné le film. C’est poétique, c’est beau. Comme toi, l’actrice qui joue Charlotte ne m’a pas inspiré. Elle autant d’expression que Kristen Stewart… (plus ou moins).
    Comme toi, j’ai apprécié que ça ne se passe pas à Paris. Ça commence à me soûler de voir des films fait par des parisiens pour les parisiens !

  2. Curieux Papotages dit :

    Je l’ai vu ce weekend et j’ai plutôt bien aimé aussi ! 🙂 Mais comme toi, cette fin m’a déçue… j’avais imaginer quelque chose de beaucoup plus tragique en fait… Malgré tout un chouette film !

  3. filou49 dit :

    euh mais c’est pas ca le clap de fin exactement? j’avoue ne plus souvenir de ce qu’il se passe après comme quoi ca m’a pas géné du tout …après la fin est peut etre un peu consensuelle mais à mon avis elle est réaliste car toute autre fin aurait été purement cinématographique à mon sens et peu plausible… non le seul petit bémol c’est qu’elle arrive trop tot cette fin j’en aurais bien pris 30 minutes de + voir si ce ménage à trois pouvait fonctionner, là on lui laisse pas trop le temps de voir si il va marcher ou pas… moi en tout cas contrairement à khiera et à toi le thème du ménage à trois me passionne- au cinéma en tout cas- je trouve que c’est un sujet des possible, romanesque qui entraine trahisons, déceptions et emportement, bref tout ce qu’on voit ici…ah j’adore ce film pour moi il restera quoiqu’il se passe après comme un des meilleurs souvenirs ciné de cette année… et pas seulement parce que ma rès chère Anais y joue :o)

    • auroreinparis dit :

      Le clap de fin c’est la fuite de Charlotte. J’aurais préféré qu’il arrive au moment où elle leur dit qu’elle les aime, sur la plage, quand ils sont ensemble. Ca ouvre le champs des possibles et c’était tout ce qu’il y avait de plus poétique ! Maintenant ça reste un film que j’ai apprécié même si je ne pense pas être aussi enthousiaste que toi, pas certaine qu’il se retrouve dans mon top 10 en fin d’année, ça dépendra de ce qu’il y aura à voir d’ici là!
      Bonne journée Filou !!!

  4. Audrey dit :

    L’affiche est toute con mais je la trouve jolie !

    Encore un film que je n’ai toujours pas vu… :-/ Pourtant j’aime aussi beaucoup Félix Moati et Anaïs Demoustier !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s