[Cinéma] La famille à l’honneur : Une affaire de famille & Ma mère est folle

Une affaire de famille – Hirokazu Kore-eda

Une affaire de famille est le quatrième long métrage du réalisateur que j’ai l’occasion de voir. En 2013 j’étais tombée sous le charme de Tel père tel fils, mais depuis, aucune de ses productions n’avait vraiment emporté mon adhésion. Je me demandais ce qu’il serait de cette Palme D’or Cannoise 2018. Ce film japonais, auréolé de la récompense quais suprême du cinéma mondial, la mérite-t-il ? Dans mon cœur, oui. A part une scène de fin qui aurait du survenir plus tôt, c’est un sans faute d’intelligence. Construit comme un thriller social, d’où l’on découvre une étrange famille qui s’agrandit d’une petite fille, il déroule ses ficelles avec minutie et sensibilité.  

Depuis ses début, Hirokazu Kore-eda interroge le concept de famille. Une fois de plus, il se questionne sur ce qui fait d’un groupe de personnes une famille à part entière. Est-ce que ce sont les liens du sang, la cohabitation, l’amour que l’on se porte ? Tout au long du film, le spectateur se demande ce que sont les uns pour les autres les personnages en interaction. Qui est le père, la mère, la sœur, le frère ? Ou rien de tout ça. Avec une réalisation joyeuse et élégante, la direction d’acteurs brillante, les comédiens habités et le scénario subtil, pour moi, la Palme d’Or est méritée.

Ce qui m’a donné envie de voir le film : L’affiche dans la rue


Ma mère est folle – Diane Kurys

Quittons le Japon pour Paris, mais continuons dans le thème des relations filiales. Fanny Ardent campe un personnage fantasque, menteur, supportant mal que son unique fils chéri ait pris la tangente dans l’espoir de fuir sa mère toxique. Profitant d’un trafic de drogue tiré par les cheveux, elle déboule dans sa petite vie. Pour être honnête, j’ai trouvé que rien ne fonctionne dans ce film. Tout parait artificiel, intrigues comme émotions humaines . C’est très troublant.

Troublant parce que l’on s’attache aux personnages alors même qu’ils sont bancals, que l’histoire ne tient pas debout, que certaines scènes laissent complètement perplexes. La musique émouvante à tout bout de champ, c’est non, on a envie de dire à la réalisatrice d’éteindre la radio. Vianney, on ne sait si c’est du génie ou l’inverse son interprétation. J’en suis venue à me demander si ce film est une parodie ou une véritable comédie. Il arrive qu’on rigole bien grâce à des comédiens qui ne se prennent pas au sérieux, mais la réalisatrice a collé des limites à son inspiration, et ça se ressent fortement.

Ce qui m’a donné envie de voir le film : L’affiche du film

Publicités

8 réflexions sur “[Cinéma] La famille à l’honneur : Une affaire de famille & Ma mère est folle

    • auroreinparis dit :

      Je n’ai pas vu la bande annonce, et le film ne me tentait pas plus que ça mais il était à une heure qui me convenait, et ni moi ni ma copine ne l’avait vu. C’est un choix par défaut ! Oui, tu peux passer ton chemin, même si Vianney est très mignon 🙂

  1. matchingpoints dit :

    Nous aimions bien les films de Diane Kurys, dommage !
    « Une affaire de famille » est voir, un film intelligent avec des acteurs formidables, comme nous l’avons écrit dans notre post.
    Bonne soirée

    • auroreinparis dit :

      ui, on a le même ressenti sur la Palme d’Or. Pour le film de Kurys, ce n’est sans doute pas son meilleur, en fait il est bizarre, un peu bancal, elle devait être un peu bourrée pendant le tournage, et en même temps les personnages sont attachants.

  2. Pascale dit :

    Tu sais ce que je pense d’une Affaire de famille. J’ai toujours peur d’être déçue par ce réalisateur que j’adore mais non. Là encore il frappe fort sans pathos et même avec gaité, à l’image de l’affiche.

    J’avais envie de voir Maman est folle car j’ai vu Vianney plusieurs fois en concert mais finalement je n’ai plus eu envie de claquer 11 € car il n’est pas sorti dans le cinéma où j’ai une carte… Fanny Ardant et ses rôles de fofolle decalée je n’en peux plus. Et puis je l’ai entendue à la radio et défendait son personnage en disant : « elle est incroyâââble, elle conduit une voiture »… silence pesant de la personne qui l’interviewait… On sent à quel point cette femme est déconnectée de la réalité. Elle a le droit mais on a pas forcément envie de le savoir… et puis voir une mamie faire un go fast, non merci.

    Pour te faire faire des économies je te recommande d’éviter, de passer très au large de Sans famille… ennui mortel et zéro émotion dans la fausse poudreuse.

    • auroreinparis dit :

      Je note pour Sans Famille, je ne l’avais pas repéré. Je pense que le prochain, ça sera Spiderman.

      Maman est folle est très spécial. Avec les deux fofolles que sont Domballe et Ardent, ça a quelque chose de décalé. Ca aurait pu être fou, mais la réalisatrice n’a pas su faire. Ce film est étrange, vraiment.

      Et pour Une affaire de famille, on est d’accord 😉

  3. dasola dit :

    Bonjour Aurore, comme je l’ai écrit, je trouve que ce film n’est pas à la hauteur d’une Palme d’or en revanche, je suis contente pour le réalisateur. Très bon Noël.

    • auroreinparis dit :

      Oui j’ai vu ton article et je comprends ton avis. Même si je pense que cette Palme récompense surement plus son oeuvre que son film, il est son meilleur depuis Tel père Tel fils 🙂 Joyeux Noel à toi !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s