Tel père, tel fils – Hirokazu Koreeda

2J’ai vu sa bande annonce et il m’a tout de suite attirée. Une famille aisée, composée d’un couple dont le père fait passer son travail avant sa famille, une douce femme et un adorable garçon. Chez eux tout est strict, le petit doit jouer tous les jours du piano, et postule pour entrer dans une prestigieuse école. Un jour l’hôpital où est né le petit Keita leur annonce que cet enfant n’est pas le leur. Il n’a pas leur sang. En effet, à la naissance, il y a eu un échange avec un autre nouveau né. Sans qu’ils s’en doutent, leur vie a basculé un 28 juillet.

Ce film japonais est une bouffée d’air frais. Le sujet en est difficile, et pose des questions infinies. Comment réagir lorsque l’on apprend que l’enfant que l’on élève n’est pas le sien génétiquement ? Peut-on continuer ainsi, le garder et ignorer l’autre, celui dont les veines charrient votre sang ? Doit-on procéder à un échange  ? Est-ce quel les liens du sang sont plus forts que le fait d’avoir appris à s’aimer dans le quotidien ? Comment la mère peut-elle ne pas se rendre compte que le bébé n’est pas celui qu’elle a porté ?

Voilà les questions qu’aborde ce film. L’autre famille ne lui ressemble en rien. Ils ont trois enfants, vivent chichement mais rient beaucoup. J’ai trouvé ce film très bien réalisé, sans pathos, très digne, qui pose les bonnes questions, envisage des hypothèses, élabore des réponses, toutes insatisfaisantes. La maîtrise de la réalisation, entre rires et larmes, force le respect. Il est lumineux, comme le visage de ces enfants, pris dans une tourmente dont ils sont les victimes. Sans verser dans le sentimentalisme, il réussit le pari d’être bouleversant, avec des plans simples et beaux.

Hirokazu Koreeda a réalisé une oeuvre d’une justesse folle. Les plans plutôt lents donnent une sensation d’élégance et d’intimité forte. En refusant de trancher la question,  le réalisateur permet au spectateur de s’interroger lui aussi, lui donne une vraie latitude de raisonnement. L’interprétation de chaque personnage par chaque comédien est très belle, ils sont justes et touchants, entre noirceur, désespoir et recherche de leur nouvel équilibre. Subtil et très intelligent, ce film est un émouvant conte moderne.

Publicités

18 réflexions sur “Tel père, tel fils – Hirokazu Koreeda

  1. matchingpoints dit :

    C’est programmé ! A l’époque nous avions beaucoup aimé « la vie est un long fleuve tranquille », un film qui traitait ce même sujet terrible sur un ton de comédie amère. On garde en mémoire « lundi-ravioli »…

  2. MelleBonPLan dit :

    J’ai vu ce film avec mes parents cette semaine et nous avons tous été très touchés et émus par ce dernier.
    Je dois avouer que je suis les réalisations de Kore-Eda depuis des années et celui-là est particulièrement réussi.

  3. filou49 dit :

    outre la vie est un long fleuve tranquille il ya aussi deux films francais plus récents qui traitent de ce sujet, l’empreinte de l’ange, tres beau duo de femmes avec Catherine Frot et Sandrine Bonnaire, et le fils de l’autre avec Emmanuelle Devos sous fond de conflit irsraélo palestinien…c’est vrai que c’est un sujet fort et romanesque en diable…j’ai hate de voir que ca donne sous la caméra d’Hirokazu Koreeda en appréhendant un peu vu que j’avais pas été emballé par I wish son précédent film que cela manque d’émotion…mais comme tu dis le contraire je suis pret à etre conquis :o) bonne soirée à toi!!

    • auroreinparis dit :

      Question émotion c’est subtile hein ! On est pas dans du Alabama Monroe où les larmes coulent à tout va ! Mais ca questionne beaucoup. Et je vais essayer de voir les films que tu cites, je n’en ai vu aucun !
      Bonne journée Filou !!

  4. unpetitpoissurdix dit :

    Ta critique correspond exactement à ce que j’ai pensé du film !
    En voyant la bande annonce, j’avais un peu peur du pathos, mais le réalisateur n’a pas pris cette facilité. Le film est très intelligent, tout en retenue et traite le sujet avec une grande profondeur… J’ai adoré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s