Revue ciné : Le vénérable W & Le jour d’après

Le vénérable W –  Barbet Schroeder

Barbet Schroeder est le réalisateur d’une trilogie sur le mal, après un documentaire sur Maître Vergès l’avocat des pires assassins et sur Amin Dada. Il clôt cette saga par un film réalisé sur un personnage parfaitement incroyable, un maître bouddhiste Birman allant à l’encontre de tous les préceptes de tolérance et d’amour de cette philosophie, une sorte de Hitler en toge safran. Un personnage détestable adoré par une grande frange de fidèles souhaitant ardemment bouter la minorité musulmane hors de leurs frontières. Je suis sortie de la salle totalement glacée par ce documentaire.

Le documentaire se construit entre allocutions de Wirathu, et d’autres moines, ainsi que d’images d’émeutes anti-musulmans d’une violence extrême, images historiques, d’autres plus récentes. Ce documentaire me semble essentiel, il met en évidence les rouages du mal, qui atteint même un peuple composé à 90% de bouddhistes sensé être tolérants et plein d’amour. La démonstration est éloquente et magistrale. Malgré cela, cette plongée au cœur du racisme violent ne laisse que peu de place aux paroles d’autres moines condamnant ces agissements et peut laisser penser que le bouddhisme en Birmanie c’est ce maître religieux génocidaire. Il s’agit toutefois un documentaire très important qui pourrait faire bouger les lignes dans ce pays en attirant l’attention de la communauté internationale.

Le jour d’après – Hong Sang-soo

Quittons la Birmanie pour la Corée. Malgré une oeuvre prolifique, il s’agit de mon premier Hong Sang-soo dont le film a été présenté au Festival de Cannes cette année (sans rien emporter). Un homme, Bongwan, déguste pensivement son petit déjeuner, face à son épouse qui l’accuse d’avoir une liaison. Celui-ci s’en va dans le petit matin, la mine triste. Un matin, la jeune Areum débarque dans la petite maison d’édition de Bongwan pour son premier jour de travail. Il ne se passera pas comme prévu, car cet homme déchiré par ses passions est pris entre le feu de deux femmes. Filmé en noir et blanc, le film met en scène des faces à faces aux plans fixes.

Le noir et blanc apporte au film une certaine lenteur, mais je ne l’ai pas trouvé nécessairement essentiel dans cette réalisation. Le réalisateur filme la passion d’un homme empêtré dans ses sentiments, et une jeune femme embrigadée de force dans une tragédie conjugale dans laquelle elle n’a rien à faire. C’est à la fois gênant, tragique et comique. Le personnage de  Bongwan s’avère particulièrement gênant, « lâche » comme le disent les trois femmes impliquées dans cet histoire. La construction de l’histoire est rendue confuse par le montage qui ne remet en place les pièces du puzzle qu’au fur et à mesure. J’en suis sortie mitigée, happée par cet imbroglio amoureux mais aussi dérangée par ces personnages.

Avez-vous été au cinéma ce weekend ? Avez-vous vu l’un de ces deux films ? 

Publicités

4 réflexions sur “Revue ciné : Le vénérable W & Le jour d’après

  1. Pascale dit :

    Il faut absolument que je m’abonne à ce blog 🙂
    Bon déjà je te mets dans ma rubrique « au balcon », comme ça je pourrai te lire.

    Le Jour d’après me tente +++ mais j’ai donné la priorité à des machins moyens… JE vais essayer d’écrire !

    Le vénérable me sort par tous les pores de la peau. J’ai eu envie d’hurler, de lui arracher les yeux… et ce sourire niais qu’il a sur sa face de con !

    • auroreinparis dit :

      😀 bienvenue ici alors ^^
      Le jour d’après est un film un peu étrange, il laisse une impression singulière mais ça vaut le coup de le voir clairement.

      Pour W j’ai ressenti pareil, je pense que le réal a aussi un peu orienté son travail en ce sens hein !

  2. Audrey dit :

    J’ai vu la bande annonce du Jour d’après et ça m’a tout, sauf donné envie, j’avoue ! 😦
    Celle du Vénérable W m’a par contre beaucoup intriguée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s