Revue ciné : Le vénérable W & Le jour d’après

Le vénérable W –  Barbet Schroeder

Barbet Schroeder est le réalisateur d’une trilogie sur le mal, après un documentaire sur Maître Vergès l’avocat des pires assassins et sur Amin Dada. Il clôt cette saga par un film réalisé sur un personnage parfaitement incroyable, un maître bouddhiste Birman allant à l’encontre de tous les préceptes de tolérance et d’amour de cette philosophie, une sorte de Hitler en toge safran. Un personnage détestable adoré par une grande frange de fidèles souhaitant ardemment bouter la minorité musulmane hors de leurs frontières. Je suis sortie de la salle totalement glacée par ce documentaire. Lire la suite

Publicités