Revue ciné : Manchester by the sea & Un jour sans fin

1Manchester by the sea – Kenneth Lonergan : Lee Chandler s’occupe, en tant que gardien, de plusieurs immeubles de Boston. Il traîne sa carcasse, se bat dans les bars, parle peu et parfois mal. Lorsque son frère, victime d’une énième attaque cardiaque meurt, le voilà qui retourne s’occuper des funérailles, et du neveu dont la mère s’est enfuie.  Projeté dans ses souvenirs, la caméra le suit dans ses hésitations : rester avec l’adolescent comme le père le souhaitait ? Ou trouver une autre solution, lui permettant de fuir de nouveau ? Manchester by the sea est de ce type d’oeuvre qui me laisse un sentiment mitigé, tant la longueur est, à mon sens, exagérée.  Lire la suite

Publicités