Homeland 2, Irak année zéro – Abbas Fadhel

1Après avoir vu la première partie « Avant la chute« , nous sommes retournés au MK2 Beaubourg découvrir la seconde partie de ce documentaire sur l’Irak, nommé « Après la bataille ». Le réalisateur, toujours au travers des yeux de sa caméra et suivant les membres de sa famille, nous présente un pays meurtri, qui a accueilli la chute de Saddam Hussein avec soulagement, pour déchanter très rapidement face à l’occupation Américaine. C’est un message qui vient de l’intérieur, d’une famille qui souffre mais continue à rire et à aller à la rencontre des autres.

Outre l’occupation Américaine et son lot d’humiliations, c’est l’insécurité galopante, les pillages, les vols, les meurtres, qui rongent la vie des citoyens. Les Américains avaient promis de remettre sur pied l’Irak, mais le peuple se trouve en proie au chaos le plus total. Encore une fois, le documentaire est beaucoup trop long, même si cet opus est bien plus dramatique. Et j’ai eu comme l’impression également que ce film arrivait beaucoup trop tard, plus d’une décennie nous sépare de l’Irak de l’époque. Reste un documentaire à la fois glaçant et extrêmement émouvant. 

La situation est dramatique, la peur se lit dans les yeux, et pourtant le spectateur vit de beaux moments, des situations cocasses, parce que la vie continue. L’intelligence du documentaire réside dans son côté intimiste, peu démonstratif, absolument pas voyeur. Le réalisateur recueille les témoignages d’un douloureux moment de l’Histoire. Il est long, ce qui dilue le côté dramatique tout en renforçant l’attachement du spectateur à ses personnes dont on observe la vie. C’est une oeuvre tout en nuance, et en contradiction. Je reste toutefois persuadée qu’une durée plus courte aurait permit de mettre en valeur certaines informations qui se perdent au fil du récit.

Homeland ne restera sans doute plus très longtemps sur les écrans. C’est presque 6h de documentaire, mais il est essentiel et unique.  

Partie 1: Irak Année zéro, avant la chute 

Publicités

2 réflexions sur “Homeland 2, Irak année zéro – Abbas Fadhel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s