Un Noël au cinéma : Les pingouins de Madagascar – de Simon J. Smith, Eric Darnell

7Vous connaissez tous « Madagascar » l’histoire de cette troupe d’animaux sauvages plus déjantés les uns que les autres. Vous vous souvenez aussi des quatre pingouins frappadingues? Ils reviennent en cette période de fête dans un spin off pas piqué des vers, en authentiques héros, en espions magnifiques pour sauver les pingouins mignons de la méchante pieuvre qui veut en faire des êtres moches pour que toute la population les déteste. Ils s’allient au groupe « Le vent du Nord », pour le meilleur et pour la rigolade! J’ai passé de très bons moments devant les trois « Madagascar », et j’avouais une légère hâte à découvrir cet opus consacré aux pingouins, comme l’opus consacré au Mignons de Gru qui doit sortir cet été.

Le début est très drôle, racontant comment Soldat, le quatrième larron, est arrivé dans leur bande alors qu’il était tout bébé. Le scénario, ensuite, n’est pas révolutionnaire mais il y a de bonnes idées, avec notamment un méchant intéressant, et motivé par un vide affectif, aveuglé par sa jalousie maladive envers les pingouins que tout le monde trouve adorables, alors que lui même est un laissé pour compte. J’ai beaucoup aimé la première moitié et la fin, j’ai décroché au milieu. La première demi-heure est vraiment bourrée d’humour, de gags qui s’enchaînent à un rythme effréné … et qui finissent par nous fatiguer légèrement au bout d’un moment. En effet, sur la longueur ça devient répétitif. 

Burlesque, givré, plein de bonnes trouvailles, « Les pingouins de Madagascar » sont plus barrés que jamais ! Tout cela donne un honnête film d’animation que les adultes comme les enfants sauront apprécier. Il reste tout de même un cran en dessous de la série d’origine, mais c’est majoritairement le cas pour les spin off qui ne parviennent pas à faire vraiment oublier les autres personnages et l’atmosphère du film original. Ce spin off aurait gagné à être moins frénétique, moins survolté, heureusement le prologue en Antarctique est réussi et la fin émouvante et amusante. Les studios DreamWorks nous livre ainsi un bon blockbuster de l’animation agréable à regarder à l’approche de Noël !

Et vous, vous avez prévu d’aller voir des films d’animation ? 

Publicités

9 réflexions sur “Un Noël au cinéma : Les pingouins de Madagascar – de Simon J. Smith, Eric Darnell

  1. LeLecteur dit :

    Dans certaines situations, pour se tirer d’affaire, un bon plan est nécessaire. Selon moi, ce film en est un. C’est très plaisant à regarder. Vive les Pingouins !

  2. Audrey dit :

    Comme tu dis, c’est un film d’animation tout à fait honnête bien qu’à mes yeux, pas forcément inoubliable. J’en ai vu des mieux, j’en ai vu des moins bien. Quelques blagues m’ont vraiment fait rire mais j’en attendais peut être un peu plus… Je ne regrette pas d’être allée le voir malgré tout !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s