De toutes nos forces – Nils Tavernier

3Il y avait longtemps que j’avais mis dans mes tablettes ce film, que je souhaitais voir relatée cette histoire extraordinaire, l’histoire d’un exploit, l’histoire d’un père et de son fils handicapé, l’histoire d’une famille. Le père vient de passer les trois dernières années en déplacement à réparer des téléphériques dans le monde entier, il rentrait rarement, et ne s’occupait jamais de Julien, son fils paraplégique. Mais maintenant qu’il a perdu son travail, les choses ne vont pas pouvoir durer. Julien va aller chercher son père dans sa forteresse et lui proposer un pari fou, celle de courir « L’iron Man » de Nice, une course éreintante mêlant natation, vélo et marathon. Évidemment, il refuse, trop dangereux, trop épuisant. Il l’a couru et a abandonné quinze ans plus tôt et ne se voit pas y parvenir avec, à sa charge, son fils handicapé.

Et pourtant … A force de persuasion, Julien a gagné la partie, son père finit par accepter. Bravant toutes les épreuves, le voilà parti pour s’entraîner afin de courir cette course folle. J’ai aimé ce film plein de courage, de beauté, d’amour. Que l’on soit personnellement touché par une situation de handicap dans son entourage, ou que ça ne soit pas le cas, il y a vraiment quelque chose de fabuleux dans cette histoire. Car elle raconte surtout la volonté, la bravoure, et un véritable exploit physique. Jacques Gamblin est extraordinaire, quel sourire à la fin du film, sur cette ligne d’arrivée. Bien entendu, je salue également la performance de Fabien Héraud  dans le rôle de Julien, qui a un sourire absolument solaire, et une vraie force de jeu. J’ai été touchée par sa soeur également, vraiment touchée par sa manière de parler à son petit frère, et de s’en occuper. Cette course a sans doute sauvé la famille qui se trouvait au bord de l’implosion.

En soit le film n’a pas grand chose d’extraordinaire, dans la réalisation surtout. Mais je l’ai trouvé juste et la réalisation ne tire pas sur la corde sensible, ne nous joue pas du violon pour faire pleurer dans les chaumières. Au contraire, je le trouve pudique et courageux. Il donne envie de se battre, et de chercher ce qu’il y a de beau dans la vie malgré les épreuves, et tout cela sans une once de pathos, c’est criant de vérité, et d’une authenticité implacable. Bel hymne à l’effort, l’effort physique mais aussi l’effort de communication entre les êtres d’une même famille bloqué par une douleur qui les étouffe. Le message est tout simplement beau.

Nils Tavernier a choisi de raconter cette histoire de manière factuelle, il ne s’agit pas d’une introspection, on ne cherche pas à connaitre la psychologie de ces personnages ni même à entrer dans leur intimité. Et moi, ça me va très bien, à la fois poignant et bien orchestré, sensible et peu dérangeant, animé d’une vraie force mais pas porteur d’un combat de société, ce film a atteint son but et trouvé un écho chez moi.

Publicités

16 réflexions sur “De toutes nos forces – Nils Tavernier

  1. Isa dit :

    Au départ, le scénario ne m’attire pas trop , mais je pense que j’irais le voir pour Jacques Gamblin qui est un acteur extraordinaire et pour ton avis qui m’en donne envie 😉

  2. filou49 dit :

    Celui là j’hésite encore à le voir… les critiques sont plutot bonnes et tu donnerais bien envie d’y aller mais j’ai quand même peur de voir un film assez prévisible, ce genre de (tele)films sur le dépassement de soi qu’on a vu assez souvent sur grand et petit écran ( c’est vrai que j’ai vu énormément de films sur le handicap, presque tous, meme les courts métrages, qui sont sortis au grand questionnement de ma compagne) …après Gamblin évidemment est génial, mais j’ai tellement encore l’image du père de famille dans ce plus beau jour du reste de ta vie- un film qui pour le coup a eu un écho terrible en moi- que j’ai du mal à le voir père d’autres enfants, étrange mais c’est comme ca… mais bon j’irais peut etre quand meme revoir mes a priori…très bon début se semaine à toi chere aurore!!

    • auroreinparis dit :

      J’avais moi aussi adoré Gamblin dans ce rôle de père de famille, mais là il n’est pas le même. Oui c’est prévisible, mais en même temps on connait tous la fin. Le réal ne fait que de raconter l’histoire, comme un conteur, sans faire d’introspection, ça reste effectivement assez en surface. Perso ça ne m’a pas gêné du tout, je n’ai pas trouvé ça lisse pour autant. J’ai bien aimé ce qui se dégageait du film. Après ça n’est pas un moment de ciné qui reste gravé, c’est plutôt les acteurs qui marquent 🙂

      Bon lundi Filou !

  3. sheli29 dit :

    J’ai déjà pleuré à la bande annonce, je suis hyper sensible aux histoires fortes entre les papas et leurs enfants. Je crois que dans la salle je serai ridicule et que je n’oserai pas sortir.

    • auroreinparis dit :

      J’ai trouvé ça fort, ma copine était en larmes mais moi j’ai juste eu les larmes aux yeux. Après, les histoires de handicap et de famille me touche de près. Mais c’est pas triste, et si tu pleures c’est de bonheur !

  4. Zofia dit :

    J’aimerais bien le voir mais j’ai déjà pleuré devant la bande-annonce alors ce n’est pas gagné ! mais j’adore Jacques Gamblin donc je ne pense pas que je pourrais résister ^^

  5. Livy dit :

    Tu as bien raison de souligner cette absence bienvenue de pathos au sein du film: je l’ai précisément trouvé touchant car il n’en faisait pas des caisses. Quant au jeu de Jacques Gamblin, il est toujours juste > définitivement conquise.

  6. dasola dit :

    Rebonjour, il est dommage que ce film n’ait pas reçu plus d’échos de la part de la presse. Ce n’est pas un chef d’oeuvre mais cette histoire simple est émouvante et les acteurs formidables. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s