Les gazelles – Mona Achache

2Ah «  Les gazelles » … Encore un film de fille post-rupture, où ça chiale à tout va, où on a entre 30 et 40 ans et où les mecs sont des connards. Bon, soit, allons y. Voilà ce que je me suis dis en décidant de le voir, mais comme j’aime bien les films qui parlent un peu de moi et de ces parisiennes trentenaires un peu perdues, j’y allais quand même de bon cœur. C’est l’histoire de Marie. Elle travaille à Pôle Emploi, et sort depuis quatorze ans avec le même garçon, rencontré au lycée. Un jour, une ancienne copine de ce fameux lycée croise sa route. Elle n’a pas de mec, pas de thune, mais, elle, elle a vécu. Marie pète un câble et abandonne son mec et le crédit de l’appartement. Elle craque complètement quoi.

Vous savez quoi ? Je l’ai adoré ce film. Adoré littéralement. Voilà un film de nanas qui n’a rien de niais, qui est même plutôt sinistre entre deux crises de larmes et trois soirées alcoolisées. Tout est juste et drôle, poignant et glauque à la fois. Alors oui, je me suis probablement un peu retrouvée dans ces nanas foldingues qui pallient leur solitude par des soirées débridées avec leurs copines, qui refusent le Prince charmant tout en l’appelant de leurs vœux, qui tombent sur des connards parce que finalement c’est peut être plus facile que de s’engager, et puis ça permet de s’en prendre aux hommes. Marie et sa bande de copines, je les ai trouvé jouissives. On passe du rire aux larmes, du rire au désespoir, de situations drolatiques à des situations effarantes et tristes au possible. C’est la vie. Un grand huit qui donne parfois la nausée. 

J’ai trouvé les actrices très justes , même si on égratigne les garçons, on égratigne encore plus les filles. Elles se plaignent des hommes, mais concèdent au fond que c’est un peu de leur faute. Pas de pathos, pas de féminisme à deux balles. Un peu fou, un peu trash, parfois cynique, avec de l’idée et de l’amitié, porté par des comédiennes fascinantes, Les gazelles est un film qui m’a émue, faite rire, et m’a aussi emplie de nostalgie. Pour une fois que le cinéma français accouche d’une comédie de nanas réussie, je vous le recommande chaudement. En évitant la caricature et la niaiserie Mona Achache réussit son pari haut la main.

En somme c’est un beau regard de femme sur une génération partagée. Partagé entre son désir de liberté hérité de mai 68 où l’on brûlait les soutient-gorge et souhaitait vivre indépendantes, et ce besoin du couple, hérité des contes de fées ingurgités dans l’enfance. Belle manière de raconter la vie post rupture, comment réapprendre l’autonomie, et les fuites en avant que l’on vit parfois. Il m’a tiré des larmes de rire, des larmes de joie et aussi quelques vraies larmes d’émotion. Ce film a surement bien des défauts, mais je ne les ai pas vu, et me suis laissée totalement emporter par Marie et sa bande de copines charismatiques. Et Audrey Fleurot est magnifique.

Publicités

24 réflexions sur “Les gazelles – Mona Achache

  1. nanou dit :

    Aaaaaaah!! Je Veux aller voir ce film, et ta critique me donne encore plus envie d’y foncer ! J’adore Audrey Fleurot et moi aussi je me reconnais dans ces histoires de trentenaires un peu paumées, déterminées et follettes à souhait ! Alors, merci pour la critique et la bonne humeur qui a l’air de se dégager de tout ça !

  2. Nathoune dit :

    Je l’ai sans doute un peu moins apprécié que toi mais j’ai passé un très bon moment, on est partagé entre joie/tristesse en passant d’une émotion à l’autre c’est plutôt bien fait!

  3. groniec dit :

    Tu as vraiment tout dit. J’ai également vraiment adoré ce film. L’émotion est admirablement joué par les actrices. Je me suis attaché aux personnages. Comme tu dis ça ne tombe jamais dans la comédie romantique niaiseuse. C’est proche de la réalité et finalement, même nous, les hommes, on peut se retrouver, car au final, on a aussi un petit cœur qui bat.
    Maintenant j’attends un film aussi bien écrit, traité et joué mais avec des hommes. J’y crois à mort dans mon petit cœur qui bat.

    • auroreinparis dit :

      Oh mais c’est trop mignon ce petit coeur qui bat ! Bah oui, y’a pas que des connards, il y a aussi des connasses et puis il y a surtout des gens qui s’illusionnent sur d’autres qui n’ont rien promis ! Oui, un très joli film entre girly et universalité, et sans jamais se perdre dans les clichés. 🙂

  4. céline dit :

    Ah merci pour ta critique! J ai lu des tweets catastrophiques sur ce film et çà me faisait hésiter (bon j avoue j y serai allée quand même par curiosité!)! Bref j y cours Jeudi 😀

  5. Flo dit :

    Comme toi j’ai eu une très bonne surprise. Je m’attendais à une comédie française potache mais au final j’ai trouvé le propos très juste.
    Et certaines scènes sont très drôle !

  6. Livy dit :

    Terrible ce film, je te rejoins vraiment dessus ! J’ai été agréablement surprise du début à la fin. Bien sur c’est léger, mais aussi frais et pétillant. Et surtout, derrière l’humour se cache une vraie thématique, fort bien menée. A conseiller !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s