Jack et la mécanique du cœur – Stéphane Berla, Mathias Malzieu

3J’étais curieuse de voir ce film d’animation, essentiellement pour la bande originale. Et je trouvais l’idée de départ plutôt astucieuse. Jack naît le jour le plus froid du monde, et son petit cœur est de glace. La sage femme un peu sorcière que sa mère est allée voir, remplace alors le petit cœur gelé par une mécanique d’horloge. Dans la nuit, la véritable mère s’en va, laissant le bébé au soin de Madame Madeleine. Du fait de son cœur fragile, Jack doit respecter trois règles dont celle de ne jamais tomber amoureux. Mais au premier tour en ville, il rencontre une jolie petite chanteuse à lunettes et c’est le coup de foudre. Il n’aura de cesse de la retrouver par tous les moyens, d’Édimbourg jusqu’en Andalousie.

J’ai beaucoup aimé les dessins, je trouve l’animation très bien faite et plutôt féerique. Le personnage de Jack est plutôt mignon et l’histoire jolie. Cependant je n’ai pas été vraiment séduite par le rendu. Je ne connaissais pas l’album de Dionysos et j’ai trouvé les chansons un peu ternes, les voix peu adaptées aux personnages (on retrouve Mathias Malzieu, Grand Corps Malade et Olivia Ruiz notamment). Et puis je me suis ennuyée. Passé la mise en place de l’histoire, j’ai décroché. Il y a de beaux moments, de beaux élans artistiques, mais on reste en surface, ça ne décolle jamais vraiment. Il y a de la poésie dans les images, c’est indéniable mais tout cela manque peut être un peu d’aboutissement, ça reste superficiel.

Beaucoup rapprochent cet univers de celui de Burton, je reconnais que l’un des personnages représente assez bien l’univers Burtonien, mais sinon je n’ai pas trouvé de véritables similitudes ou d’air de famille. Il y a de très belles idées dans ce film, je n’ai pas envie de le démolir car il ne le mérite absolument pas, ça manque juste de quelque chose, il y aurait un petit ingrédient qui aurait été oublié dans la recette et qui entraînerait un manque d’intensité et d’incarnation. Je ne me suis pas attachée à Jack, ni à Miss Acacia. Pour résumer, j’ai eu l’impression de regarder un très long clip qui accompagnerait les chansons, et non pas de voir un film d’animation servi par sa bande originale. Comme si les images étaient le faire valoir de la musique, l’accompagnait et non pas l’inverse.

Depuis l’album, devenu roman devenu film d’animation, il est possible que Jack ait perdu un peu d’authenticité au cours de ces transformations.

Publicités

17 réflexions sur “Jack et la mécanique du cœur – Stéphane Berla, Mathias Malzieu

  1. potzina dit :

    La bande-annonce n’était pas très alléchante et les critiques des journalistes m’ont encore plus refroidie. Je ne sais pas encore si je vais y aller ou attendre la sortie en DVD.
    Merci pour ton avis Aurore !

  2. Fanny dit :

    Moi je suis dingue du livre et de l’album. Le problème c’est que les meilleures chansons ne sont pas forcément celles pour les enfants, et du coup elles ont été supprimées du film. L’univers du bouquin est burtonien car contre les illustrations du film pas du tout… du coup j’ai très peur d’être déçue

  3. céline dit :

    Je suis allée le voir hier et même si au départ j ai eu du mal avec les voix d’Olivia et de Matthieu pour interprêter des enfants, au final, je me suis laissée emporter et j’ai beaucoup aimé l’univers un peu différent de ce qu’on voit en matière de films d’animation et la BO m a vraiment séduite!

  4. filou49 dit :

    on a pas lu les mêmes critiques presse, ma parole :o) celle de télérama notamment était très bonne…moi je l’ai pas encore vu bien qu’autour de moi mais notamment les attachés de presse du livre et de la BO me poussent à le voir…j’adore la BO qu’on m’a envoyée et c’est vrai qu’en général je suis bien indulgent avec les films qui font un peu clip j’aime bien ca…moi par contre dans les films d’animation plébisicités un peu partout j’ai vu minuscule bien cette projection n’a pas vraiment été une partie de plaisir :o)

    • auroreinparis dit :

      Ah j’ai lu surement les critiques qui allaient dans mon sens alors ! Je fais parfois abstraction des autres ! J’ai bien aimé certains élément, je ne trouve pas ça assez aboutit. Un peu sombre pour les enfants, et un peu trop niais pour les parents. Mais ce n’est que mon avis !
      Tu n’as pas aimé Minuscule alors ?

  5. Lili dit :

    Ah j’ai quand même aimé ! Mais j’ai tant adoré le livre que j’ai dû porter ça avec moi… Monsieur a aussi trouvé qu’il y avait par moments des airs de clips mais j’ai bien accroché… et j’ai pleuré !!

    • auroreinparis dit :

      Oh tu as pleuré ! La fin est belle, je dois le reconnaître, mais je l’ai trouvé long. Après, je n’ai vu que le film d’animation, je ne connais pas encore le roman. J’essaierai de me rattraper car il parait qu’il est bien !

  6. Livy dit :

    J’ai aimé plus que toi apparemment (et moins que le livre, cependant). J’avoue me retrouver dans l’univers poétique et barré de Mathias Malzieu et me laisser prendre au jeu très vite, avec toujours beaucoup d’émotions. Je suis donc en totale subjectivité mais « La mécanique… » m’a transportée.
    Tu es la première dont j’entends une critique en demi-teinte et j’aime ça aussi ! Je ne crois pas du tout au « film que tout le monde aime », ce serait bien trop gentillet pour être honnête. Merci alors pour ton article !

    • auroreinparis dit :

      J’ai lu pas mal de critiques presse en demi teinte, la blogosphère a été plus tendre. Je ne connais ni l’album, ni le roman, et c’est peut être aussi pour ça que je suis moins entrée dedans. Il y a des scènes que j’ai trouvé belle, mais justement je m’attendais à plus barré encore ! Ceci dit le graphisme est très beau ! Merci pour tes commentaires !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s