Inside Llewyn Davis – Joel et Ethan Coen

1Le petit dernier des Frères Coen était sur ma To do en bonne place depuis longtemps. J’aime leur filmographie, j’ai vu presque tous leurs films, et ne voulais pas manquer celui-ci. La bande annonce ne le laissait présager que du bon, je me suis donc coulée avec délice dans une salle de cinéma, un samedi après midi. L’histoire c’est celle d’un looser, un musicien désargenté dans le New york du début des années 60, qui ne vit absolument pas de son art, la folk music : Llewyn Davis. On suit son itinéraire pour essayer de s’en sortir suite à la mort de son partenaire.

Il ne s’agit pas d’une sucess story. Bien au contraire. Llewyn Davis vit misérablement, décroche de petits boulots de temps en temps et vit de l’aide que lui apportent quelques amis. Alors qu’un hiver rigoureux sévit sur New york, il part à Chicago pour auditionner auprès de Bud Grossman, un géant de la musique. Mais ça ne marchera pas plus cette fois. Ce que j’ai aimé c’est la simplicité de traitement du sujet. C’est élégant, sobre et sans concession. Parfois sensiblement dépressif mais drôle aussi. Llewyn Devis se traine, il n’est pas enthousiaste, on dirait qu’il s’avoue déjà vaincu, avant même de renoncer. C’est un personnage très intéressant, admirablement interprété par Oscar Isaac.

J’ai également aimé les rencontres improbables qu’il fait sur la route, notamment Roland Turner ( interprété par un John Goodman au top), et la musique qui rythme tout le film. C’est beau, racé, rythmé, et très bien écrit. Cependant, j’ai vu Inside Llewyn Davis dans de mauvaises conditions, lorsque l’on est vraiment fatigué, on ne peut se concentrer correctement sur l’essence du film. Cependant, malgré cette fatigue qui m’a faite décrocher à quelques reprises, j’en garde un sentiment de réussite, de jolie, de presque tendre. Je me suis attachée à ce pauvre garçon qui lutte pour vivre de sa passion, grâce à l’immense talent d’Oscar Isaac, hyper convaincant dans son rôle.

C’est plus simple, moins délirant et fourmillant qu’un Burn after reading ou  » A serious man » , le registre est plus doux, plus nostalgique peut être. Un film des frères Coen à ne pas manquer.

Publicités

23 réflexions sur “Inside Llewyn Davis – Joel et Ethan Coen

  1. groniec dit :

    J’ai aussi adoré le film. Je suis vraiment fan des frères Coen et je trouve ça incroyable de voir qu’ils arrivent à chaque fois à changer de genre de films tout en gardant leur patte si spéciale. Il me manque quelque uns de leur film à regarder qu’il faut que je m’empresse de voir. Pour l’instant, celui que j’ai moyennement aimé est True Grit que j’ai tout de même trouvé génial.

    • auroreinparis dit :

      Pareil, un peu moins aimé mais c’était quand même dingue True Grit. Mon préféré reste O brother, et celui que j’ai vraiment moins aimé c’était Burn after reading.
      Mais franchement ce duo de réals fait parti des meilleurs !!

  2. potzina dit :

    Je ne l’ai pas encore vu mais il me tente beaucoup, j’adore les frères Coen. J’ai l’impression que c’est un peu dans la veine de Barton Fink que j’adore 🙂
    Merci pour ton avis Aurore !

  3. filou49 dit :

    ah moi justement c’est ce qui m’a plu dans ce film le versant anti biopic et où le héros va tout foirer même quand on s’attend à ce qu’il réussise…pour moi c’est un de mes meilleurs coen justement car l’aspect délirant et burlesque est amoindri..; je reviens dessus prochainement j’espere..;bonne journée à toi!!

    • auroreinparis dit :

      Pareil c’est ça que j’ai bien aimé ! Le fait qu’en gros il ne se passe rien de « brillant », il ne réussit pas du tout, ça reste fort comme film en effet. J’ai bien aimé !
      Bonne journée 🙂

  4. petiiteconne dit :

    Dommage que tu l’aies vu en état de grande fatigue ! Généralement, ça ne permet pas d’apprécier les films à leur juste valeur. ! J’ai beaucoup aimé aussi avec quelques bémols supplémentaires… Je ne m’attendais pas à cette histoire à cause des fausses idées qu’avait ancré la BA dans ma tête. Du coup, j’ai été décontenancée mais non moins séduite. J’aimerais d’ailleurs le revoir dans quelques mois, pour me refaire une idée.

  5. Livy dit :

    J’ai moins aimé que toi je crois. J’ai trouvé la première partie intéressante, et aussi le fait que globalement, le film raconte de bout en bout l’histoire d’un looser, sans happy end ni rien. L’acteur joue merveilleusement bien !!
    Je l’avais abordé comme un film initiatique avant de m’y rendre, j’ai été obligé de revoir quelque peu mes positions 😉
    Néanmoins il me manque vraiment quelque chose: avec un casting pareil, on pouvait s’attendre à ce que les personnages secondaires aient plus d’ampleur, de charisme. Or ils sont quasi inexistants; Et j’ai ce sentiment de « pas fini ». Pas le meilleur Coen à mon goût alors.

    • auroreinparis dit :

      J’avoue que si j’ai aimé il y avait comme une ombre qui planait, je ne l’ai pas autant aimé que je l’aurais voulu, mais je me suis dis que ça venait de ma fatigue. Je pensais ma critique moins élogieuse qu’elle ne l’est. C’est un bon film, avec une belle plastique et un formidable personnage central. Si le reste manque un peu d’épaisseur c’est peut être pour donner plus d’impact au  » héros  » ?
      Pr moi le meilleur des frères Coen reste O brothers !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s