Azteca – Gary Jennings

1Le soir de l’élection de François Hollande, une personne bien avisée m’avait offert ce livre. Aucune symbolique à y voir mais juste pour dire que ce gros livre de plus de 1000 pages traînait depuis mai 2012 dans ma bibliothèque et que je n’avais aucune envie de l’ouvrir. C’est en partant en vacances que je l’ai emmené avec moi pour qu’il me serve de compagnon dans l’avion. Et quel compagnon ce fut … Je ne l’ai ouvert que vers la fin du séjour, le dernier weekend, et je ne l’ai presque pas lâché pendant plus d’une semaine. J’ai eu un véritable coup de foudre pour l’histoire de la civilisation Mexica avant l’arrivée des conquistadors espagnols et la chute d’une civilisation.

Ce livre est un livre témoignage et construit comme tel. C’est l’histoire d’un homme, aux multiples prénoms que l’on suit de sa tendre enfance jusqu’à sa mort, et qui, en un peu plus de soixante années nous retrace l’histoire d’un pays aujourd’hui connu sous le nom de Mexique, dans les années 1500. Non seulement l’écriture est fluide, mais l’histoire de l’homme absolument passionnante. Grâce à son histoire, c’est l’Histoire qu’il nous est donné de découvrir et d’appréhender. Cet homme, que l’on appellera par exemple Nuage noir, naît dans une famille relativement modeste et se mettra en tête de devenir scribe alors même que les gens de sa condition ne connaissent rien à l’écriture. C’est sa vie mouvementée, incroyable, fastueuse ou misérable, les pertes qu’il connaîtra , ses amours, ses haines qu’il raconte aux évêques de l’Eglise Espagnole.

Ce témoignage est sensé aider le roi d’Espagne, nouveau souverain, à comprendre les mœurs de ces Indigènes qu’il vient de soumettre. J’ai voyagé dans le temps, voyagé géographiquement, appris des tas d’anecdotes sur la vie de ces hommes du passé, et compris comment s’était déroulée l’invasion Espagnole. On est loin de la Controverse de Valladolid qui nous apprend surtout comment les Indiens ont été soumis. Ici, le témoignage est beaucoup plus complet et prenant.

Il y a des tas d’histoires sordides de meurtres, de sacrifices, de guerres fleuries, de complots, de scènes de sexe à la limite du supportable. A la fois véritable thriller, roman de jeunesse, roman historique, roman de voyage, ce livre se révèle un véritable bijou que j’ai dû refermer à regret lorsque la dernière page fut tournée. J’en garde un sentiment bouleversant. Je le recommande sans réserve pour découvrir, apprendre, se passionner pour l’Ère pré-colombienne.  

Publicités

2 réflexions sur “Azteca – Gary Jennings

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s