Grand central – Rebecca Zlotowski

2Grand central n’avait à priori pas grand chose pour me faire rêver si ce n’est son casting. Depuis « Un prophète » j’aime retrouver Tahar Rahim sur grand écran, même si je le trouve un peu identique dans chaque film, il remet les mêmes émotions un peu partout, mais pour le moment, il reste crédible, et ça lui va bien. Léa Seydoux, je la connais peu et j’attendais de la découvrir dans la Vie d’Adèle, mais voyant qu’elle était à l’affiche de celui-ci, c’était une bonne occasion de hâter la rencontre. Enfin, j’aime beaucoup Olivier Gourmet, brut de décoffrage mais qui campe souvent des personnages aux allures sensibles.

Gand central c’est l’histoire d’ouvriers travaillant et risquant leur peau dans une centrale nucléaire du sud de la France. C’est l’histoire d’hommes et de femmes, d’une communauté où la valeur étalon est la solidarité. Arrivent des petits jeunes venus tenter leur chance et trouver un boulot. Gary, complètement fauché, fait parti du lot. Il veut juste se faire un peu d’argent, mais c’est sans compter sur Karol, qui l’ensorcelle dès le début. Mais Karole, la blonde un peu garçonne, va se marier, avec l’un des gars de l’équipe. Commence une double vie, des larmes, des joies, des bonheurs et des rancunes. Tout ça avec la menace qui plane au dessus d’eux tous, la menace de  » la dose ».

Grand Central est un film simple, qui ne paie pas de mine et qui dégage pourtant une vraie sensualité, et le frisson du danger. Double danger , celui de la centrale qui détruit leur santé, et celui de l’adultère qui détruit les esprits et échauffent les jalousies. Ces destructions sont intimement liées puisque, pourtant en sursis, Gary filoute pour rester dans les rangs, juste pour conserver sa relation avec l’émouvante Karole, cette femme sensible et perdue, qui entrevoit peut être un au delà à sa vie, et qui hésite. Entre une sécurité de confort avec Tony, et une violente attraction envers son amant.

C’est comme du Zola des temps modernes, avec une problématique sociale en toile de fond, et du Roméo et Juliette grâce à cette histoire impossible. Léa Seydoux est émouvante, Tahar Rahim convaincant. Ils nous montrent ensemble que la vie est comme une centrale nucléaire, faite de matières extrêmement sensibles et de particules dangereuses qui peuvent exploser à tout moment. La réalisatrice a choisi un décor original mais parfaitement approprié pour parler de cette histoire d’amour explosive et menaçante. La réalisation sous tension quasi permanente nous offre une belle intensité. Malgré un scénario peut être trop sage puisque finalement ça n’explose jamais vraiment, j’ai passé un moment tout à fait inattendu avec ce couple maudit.

Moi qui n’en attendais rien, qui venais surtout me délecter d’un acteur que j’affectionne, j’en suis sortie étourdie et convaincue par ce triangle amoureux passionné.

Publicités

14 réflexions sur “Grand central – Rebecca Zlotowski

  1. madameliajuaparis dit :

    J’ai vu la bande-annonce au ciné, mon mec a été emballé et moi beaucoup moins… Mais en lisant ton article je me dis pourquoi pas!

    • auroreinparis dit :

      La bande annonce ne m’emballait pas du tout, c’est pour ça que ce fut une surprise ( j’y suis allée uniquement car dans le ciné près de chez moi c’était le film qui passait à l’heure qui me convenait et que l’on est jamais à l’abri d’une bonne surprise ! )

  2. Audrey dit :

    J’ai très envie de voir ce film ! Mais principalement pour les deux acteurs principaux que j’aime beaucoup ! Malheureusement, il ne passe pas dans le ciné où j’ai mon pass… ce qui me déprime pas mal vu ce qu’on me propose actuellement niveau programmation…. ça fait pas rêver. Du coup, je pense le voir plus tard mais je garde ton avis sous le coude, il me conforte dans mon envie!

    • auroreinparis dit :

      J’aime beaucoup Tahar Rahim et ce film lui offre un vrai beau rôle. Quand à léa Seydoux c’est une rencontre. Elle s’en sort bien dans ce film. Ensuite je trouve que la réalisation est bonne et le sujet original. Et pourtant, moi, il ne me tentait absolument pas au départ !

  3. filou49 dit :

    ah moi j’en attends énormément de ce film: sur le papier il a tout pour me plaire et meme figurer parmi mes préférés de l’année… donc il se peut aussi que je sois décu comme mydiscoveries…à voir :o) tahar Rahim était pas très bon dans le passé ( alors que le film l’était vachement :o) mais ici il semble plus à son aise…j’ai hate d’y aller…

  4. madameliajuaparis dit :

    Je voulais te remercier car cet après-midi je cherchais un film à voir et rien ne m’emballais et quand j’ai vu l’affiche de Grand Central j’ai repensé à ton article et ai décidé de lui donner sa chance! Et j’ai bien fait j’ai aimé ++++
    La tension, le cadre original qui, avec l’histoire entre Gary et Karol donne une intensité, une atmosphère si prenante. J’ai été captivé bref merci à toi car je crois que sans cet article je n’y serai jamais allée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s