Les stagiaires de Shawn Levy

1L’affiche m’avait donné envie de voir ce film, que je voyais comme un message d’espoir pour les quarantenaires mis au placard par leurs entreprises après des années et des années de bons et loyaux services. J’avais envie de suivre ce couple de bons amis désespérés mais pleins de ressources qui n’hésiteront pas à tenter un vrai coup de poker : postuler chez Google en tant que stagiaires dans l’espoir de décrocher le Saint Graal, un CDI au pays de l’innovation 2.0. J’ai été ravie de retrouver les paysages connus lors de mon voyage à San Francisco, j’en aurais même versé ma petite larme.

Billy et Nick, bien gentils, tchatcheurs et excellents vendeurs, n’ont absolument aucune autre qualification. Pourtant, grâce à leur force de conviction, et leur créativité, ils décrochent un stage chez Google, cet empire technologique que tous les petits génies du pays ( voir du monde) rêvent d’intégrer. Ils se retrouvent bien entendu dans l’équipe de ceux dont personne ne veut. Puis, sous forme de success story à l’Américaine, les gentils vieux marrants et leurs petits copains vont réussir , en mettant leurs couilles et leurs cœurs sur la table à en remontrer aux petits cerveaux sortis des plus prestigieuses boites à diplômés.

L’idée n’est pas mauvaise en soi. Sauf que, je n’y ai pas cru. En revanche, j’ai bien compris que Google est une firme qui donne sa chance à chacun, marche à la méritocratie, ne juge les gens que sur leurs actes et non sur le diplôme seulement, privilégie l’esprit d’équipe et les liens entre les employés. Moi aussi j’aimerais bien travailler chez Google, ils ont tous les repas offerts ! En revanche, cette publicité de près de 2H pour la grande société Américaine m’a laissée perplexe.

Déjà c’est d’une incohérence flagrante. Je n’ai pas compris les vannes, pas ri aux gags, et le duo d’acteurs ( Owen Wilson et Vince Vaugnh) m’a fait pitié durant tout le film, surtout lors de leurs discours dégoulinants de bons sentiments … C’est complètement cul-cul du début à la fin. Ensuite c’est tellement prévisible que dès les trente premières minutes du film on peut dormir tranquillement en sachant quelle sera l’issue. Mais surtout, ce qui me dérange, c’est ce prêche beaucoup trop longuet à la gloire de la marque. Je ne vais pas au cinéma pour visionner une publicité sous forme de long métrage. Heureusement que j’ai une carte de cinéma, car mettre 10€ là dedans m’aurait fortement contrariée.

Et vous, vous l’avez-vu ? Vous êtes tentés ?  

Publicités

22 réflexions sur “Les stagiaires de Shawn Levy

  1. Giao dit :

    Merci pour cette critique qui me conforte dans mon idée de ne pas aller voir ce film. Pourtant Shawn Levy est le réalisateur de l’excellent « La Nuit au Musée » avec Ben Stiller et Owen Wilson, j’aurais cru donc que le film ait un potentiel bien meilleur que sa bande annonce le laissait supposer.

    • auroreinparis dit :

      Ah oui, je n’avais pas percuté ! C’est pas aussi marrant … On dirait une commande publicitaire ce film !!
      Ps Giao, je suis montée sur scène hier ! grâce à Alex ! Faudra que je te raconte !! Bisous

  2. Audrey dit :

    Dès que j’ai vu la bande annonce, j’ai su que je n’irai pas le voir… Déjà parce que le thème ne me passionne pas et je déteste ce duo d’acteurs !
    Bref, tu me confortes dans mon idée avec ta critique.
    J’espère que tu n’as pas trop trop souffert pendant la séance malgré tout !

  3. LeLecteur dit :

    Tout comme nos deux quadras dépassés, je me suis propulsé dans le monde merveilleux de Google. Ma requête était simple : me divertir. J’ai donc lancé mon moteur et suis parti à la recherche d’un rire…À l’arrivée, ce film n’est pas parvenu à me décrocher plus qu’un sourire.

  4. potzina dit :

    Quand tu n’aimes pas, tu n’y vas pas de main morte 🙂 J’ai adoré lire ta critique qui me donne envie de fuir loin de ce film ! Merci de me faire économiser une place.

    • auroreinparis dit :

      Je suis relativement gentille en général, mais là faudrait voir à pas prendre les spectateurs pour des cons ! Y’a écrit GOOGLE partout, GOOGLE GOOGLE GOOGLE. Ça m’a légèrement agacée. 🙂

  5. calma28 dit :

    Je l’ai vu mercredi dernier: j’avais du temps à tuer, et c’était la séance la plus pratique niveau horaires et quoi qu’il en soit, j’avais vaguement envisagé de voir ce film. Mais dès le début, je me suis dit: « Faire un film de ce genre de presque 2h, j’espère que je ne vais pas m’ennuyer. » Je ne me suis pas endormie, mais je n’ai pas non plus franchement ri. Et je suis bien d’accord pour le côté cul-cul! Bref, heureusement pour moi aussi, j’ai ma carte d’abonnement! 😉

    • auroreinparis dit :

      Tu es moins critique que moi, mais si nous avions du payer la séance, je pense qu’on l’aurait eu mauvaise. J’ai trouvé les acteurs assez cul-cul et pathétiques. Dommage !

  6. Zofia dit :

    Le plus gros placement de produits, je crois qu’on y est en plein dedans ! ça me tentait déjà pas beaucoup au départ, j’aime plutôt le duo d’acteurs mais l’hymne à Google très peu pour moi, donc du coup, je passe cette séance sans problème !

  7. childhoodisbetter dit :

    Concrètement, ce film ne me tentait pas tellement. Je ne suis pas très fan du duo Vince Vaughn / Owen Wilson depuis « Serial Noceurs »… Mais là, ton article ne me donne pas du tout envie d’y aller ! Je passe mon tour 😉

  8. Lydie Gazouillis dit :

    Je me suis laissée tenter, avec l’appréhension de tomber sur du potache lourdingue et caricatural. J’ai passé un agréable moment. J’en ferai un billet sur mon blog. Mais pour résumer, pas de fous-rires mais quelques rires et le sourire jusqu’à la fin que j’ai adorée ! Mention spéciale à l’asiatique angoissé et au vif d’or !

    Je le reverrai en VOD avec plaisir !

    • auroreinparis dit :

      Il faut bien des avis positifs pour contrebalancer. Oui, j’ai bien aimé le vif d’or aussi ! La fin était trop mielleuse pour moi, et justement au touchait au cœur même de ma critique : la pub Google …
      S’ils avaient pris une marque imaginaire, j’aurais peut être pas été aussi dure. J’irai voir ta critique 🙂 Merci pr ton passage.

  9. céline dit :

    C est ce que la bande annonce m a semblé faire passer comme message, une vaste pub pour Google!Et apparemment c est le cas donc bien fait d’avoir passé mon tour 🙂

    • auroreinparis dit :

      A priori le film n’est toutefois pas loin de la réalité, j’ai lu des articles sur Google, et c’est vraiment ça, j’avoue que Google est une entreprise qui fait rêver. Mais ds ce cas là, j’aurais préféré un docu fiction !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s