L’homme qui rit – Jean-Pierre Améris

photo 3Inspiré par la fable de Victor Hugo, le réalisateur nous livre l’histoire de Gwynplaine, enfant enlevé puis lâchement abandonné un soir de tempête. Sur le chemin il sauve la vie d’une fillette dont la mère est morte de froid, avant d’arriver dans un village où personne ne lui ouvrira la porte. Il échoue devant une roulotte où l’homme les envoie balader, avant de leur ouvrir sa porte, et surtout son cœur, se muant en véritable père pour ces deux orphelins. Le garçon a une particularité, son visage porte un sourire taillé au couteau, lui donnant un air de monstre de foire dont il se servira dans ses numéros avec son père adoptif.

Ensuite, l’histoire devient totalement tirée par les cheveux, et si dans le livre d’Hugo ce doit être une merveille je n’ai pas trouvé le film crédible ou même fantastique. A mon avis c’est en grande partie la faute au casting, qui rend les relations entre les personnages vraiment fades. L’amour qui est censé unir Dea et Gwynplaine, ne crève à aucun moment l’écran, ça reste gentillet, superficiel. J’avais l’impression que les acteurs étaient ailleurs. Le seul à tirer son épingle du jeu, c’est Gérard Depardieu. On peut raconter ce que l’on veut sur lui, ses ivresses en scooter, son exil fiscal au pays de la frite et du chocolat, cet homme est un monument du cinéma Français.

Je ne crois pas une seconde à Christa Theret  dans le rôle de la pure et cristalline Déa, et la fin n’a pas été capable de m’émouvoir une seconde. Tout manque d’âme, de dynamique, de souffle, c’est fade et terriblement plat. quel dommage ! Sur la forme c’est plutôt réussit, mais on entre dans un décor sans fonds. La forme ne réussit pas à faire oublier au spectateur une histoire peu captivante. J’ai eu l’impression qu’il ne se passait rien, ou alors trop vite, comme un récit abrégé, trop vite réalisé, bâclé. Pas le film de cette fin d’année donc alors même que j’avais adoré « Mauvais fréquentations » et Les émotifs anonymes !

Publicités

8 réflexions sur “L’homme qui rit – Jean-Pierre Améris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s