Le choix de Sophie – de William Styron

1Il y a quelques semaines je terminais un gros livre de plus de 900 pages qui m’a accompagné pendant près de trois semaines. J’étais tellement captivée par l’histoire que je ne parvenais que difficilement à le lâcher pour dormir, pour aller au travail et que j’ai limité mes sorties pour passer du temps avec lui. Ma collègue, qui me la prêté, m’avait prévenue, c’est addictif. Le choix de Sophie, c’est l’histoire de Stingo, jeune romancier en herbe, tout droit venu de son Sud natal pour tenter sa chance dans la Grosse Pomme.  Au début, on est centré sur lui, ses misères d’abstinent sexuel, ses aspirations et rêves d’écrivains, ses attaques de priapisme, et ses rêves de jeune homme amoureux de littérature.

Une fois installé dans la maison rose, il fait la rencontre d’une jeune et très belle femme, Sophie, plaquée justement là par son amoureux Nathan. Mais Stingo n’aura guère le temps d’assouvir ses besoins naturels, puisque Nathan reviendra en rampant aux pieds de Sophie.  Ainsi, le couple deviendra ses meilleurs amis durant cet été là, en même temps que Stingo tombera éperdument amoureux de la blonde polonaise. Mais rapidement les humeurs de Nathan s’avèrent changeantes, et leur belle et chatoyante amitié s’ombre des violentes altercations entre l’homme et la femme. De plus, au fil du récit, Sophie se dévoile, d’où elle vient, ce qu’elle a vécu, et notamment la traumatisante expérience des camps de concentration.

Entre présent et passé, l’auteur nous captive. Il nous tient en haleine jusqu’à la toute fin de livre, au travers du récit du personnage du jeune romancier, qu’il aurait tout à fait pu être. D’une grande maîtrise littéraire et pourtant très fluide dans l’écriture, le roman aborde notamment le thème de l’univers concentrationnaire et surtout l’après, comment vivre avec le poids des horreurs vues et vécues. William Styron en profite également pour faire une analogie entre les abus Nazis, et les siècles d’esclavage qu’à connu l’Amérique. D’autres thèmes sont abordés mais nulle nécessité de vous les énumérer, je vous invite à lire «  Le choix de Sophie« .

Le choix de Sophie, adapté d’ailleurs au cinéma, et paru en 1979 est considéré comme un roman majeur du XXème siècle.

Sophie se retrouve à Auschwitz, dirigé par Rudolph Hoess, dont je vous avais parlé à  l’occasion de la lecture du roman de Robert Merle  » La mort est mon métier« .

Et vous, quels sont les livres de votre PAL ? Vous lisez quoi en ce moment ?

Publicités

10 réflexions sur “Le choix de Sophie – de William Styron

  1. My Little Discoveries dit :

    Merci pour ta critique, j’ai souvent entendu parler de ce livre sans savoir vraiment de quoi il parlait!
    De mon côté j’ai commencé « The Imperfectionists », de Tom Rachman, lors de mon week-end à Bristol, mais je ne l’ai pas touché depuis… Il va falloir que je prenne le temps!! ;o)

    • auroreinparis dit :

      Je ne connais absolument pas ce bouquin, mais faut dire aussi que je lis presque jamais en anglais …
      Pareil pour le choix de sophie, avant de le lire, je savais juste qu’il était considéré comme un livre majeur mais ss savoir de quoi ça traitait. C’est chose faite !

      • Zofia dit :

        En fait j’ai la chance d’avoir une cliente qui aime beaucoup les polars donc elle me donne tous les livres qu’elle lit, elle ne garde rien. Dans les listes, les 3/4 viennent d’elle, le reste je l’ai acheté au fur et à mesure!

  2. Zofia dit :

    Je fais de la formation et assistance en informatique à domicile, d’ailleurs – je touche du bois – la plupart de mes clientes sont super cools ! j’espère que ça va continuer. Et toi, tu fais quoi dans la vie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s