Looper, un thriller d’anticipation signé Rian Johnson

Drôle de flm ce Looper, à mi chemin entre la science fiction, le film d’action et le film de réflexion, il nous présente le parcours d’un jeune tueur d’un nouveau genre, le Looper Joe. Il est chargé de tuer les arrivants du futur, envoyés par des organisations criminelles par le biais de machines à voyager dans le temps totalement illégales, afin de se débarrasser des corps. Dans le futur, il est absolument impossible de faire disparaître un cadavre. Cependant, il arrive qu’un Looper doive  » boucler la boucle« , à savoir se tuer soi même, enfin, le soi même du futur, avant d’empocher l’argent et de vivre tranquille pendant 30 ans. Jusqu’à l’exécution. Sauf que le Joe du futur n’a pas du tout prévu de se laisser faire.

Au début j’ai été totalement happée par l’histoire, l’idée du scénario que je trouvais brillante même si je ne voyais pas exactement à quoi le réalisateur allait nous mener. On est en plein dans le thriller d’anticipation qui respecte un vrai rythme et ne nous abasourdi pas de scènes d’action sans âme. Jusqu’au bout l’histoire se dévoile et tient la route. On tire de délicates ficelles au fil des meilleurs ingrédients du genre. Ça prend de l’ampleur et une nouvelle direction à la moitié du film environ. Moi qui adore les films traitant des paradoxes temporels, j’ai été absolument ravie par la sortie de Looper.

L’intérêt du film réside dans un suspens rondement mené, les clefs de l’intrigue ne sont livrées que dans les toutes dernières minutes, par le choix du Joe du présent. Finalement, c’est bien le présent le seul temps qui compte, et c’est à nous de décider de la trajectoire que va prendre notre vie, voir même celle des autres. Loin d’un bête film d’action dont l’histoire s’essouffle au fur et à mesure , Looper nous ouvre d’autres portes. Je dois tout de même apporter deux bémols : j’ai parfois trouvé le temps long, avec des scènes qui ne me semblaient pas nécessaires et tirait le film en longueur. Ensuite, j’ai eu une sensation de bricolage dans le virage pris par le scénario dans le seconde partie avec l’arrivée de nouveaux éléments, mais cette sensation s’estompe car c’est bien traité.

Je ne suis pas à cent pour cent convaincue, je suis peut être passée à côté de certaines choses, cependant l’ensemble est très bien réalisé, intriguant, et soutenu par un casting impeccable, notamment un Brice Willis toujours au top . Beaucoup d’idée et d’originalité font de ce Looper un film à voir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s