La colline aux coquelicots – Goro Miyazaki

Voici le dernier né des studios Ghibli, réalisé par Goro Miyazaki. J’essai de ne pas rater un film d’animation issu de ce studio qui a produit nombre de petites merveilles ( Le voyage de Chihiro, ponyo, le chateau ambulant etc …). Cette fois-ci, on s’interesse à Umi, une lycéenne qui hisse chaque matin deux pavillons depuis sa maison sur la colline, à l’adresse de son père disparu en mer. Un jour, l’amour lui tombe littéralement dessus sous la forme d’un jeune garçon ultra séduisant, Shun. Entre rêves et désillusions, espoirs et peines, ils vont ensemble partir à la découverte de leur histoire. Cis dans les années 60, dans un japon tiraillé entre modernité et tradition, voici un joli conte d’amour. Lire la suite

Un gouter à la creperie de Josselin

Un dimanche après midi de Janvier sur la Terre. Que faire ? Une petite faim subitement. Ma copine et moi nous retrouvons à Edgard Quinet histoire de se prendre un petit gouter à base de crêpe. On a déambulé le long de la rue de Montparnasse avant de revenir à la crêperie de Josselin. Elle était la seule à être totalement pleine, la plupart des autres crêperies semblaient désertes, laissées à l’abandon au profit de ce lieu. Je me suis donc dit que cette crêperie avait quelque chose de spécial. Lire la suite

The descendants – Alexander Payne

 

Gide avait écrit  » Famille, je vous hais« . Il est vrai que nul ne peut choisir les parents qui vont le mettre au monde, ni la fratrie qui l’accompagnera tout au long de ses jours.  Lieu de réconfort et d’amour, le foyer peut également se retrouver celui du drame, du mélodrame et de crises profondes. Le réalisateur Alexander Payne, qui a notamment réalisé Sideways ( film que j’avais beaucoup apprécié en 2005), se propose de nous plonger au coeur des relations d’une famille dévastée par l’accident de bateau de la mère. Plongée dans le coma, celle-ci laisse une famille en colère. Lire la suite

J’ai passé le week end avec deux belles femmes ! – Parlez-moi de vous / L’amour dure trois ans

D’abord avec Karine  Viard dans Parlez moi de vous – Pierre Pinaud

Une voix dans la nuit, qui se ballade sur les ondes de la radio et écoute les solitaires lui raconter leurs malheurs. A 40 ans, Mélina est la voix la plus célèbre de France, mais nul ne pourrait lui dessiner un visage, elle cache farouchement son identité pour mieux résoudre les problèmes affectifs et sexuels des auditeurs qui l’appellent. Si elle apparait comme une amie et un refuge pour des millions d’oreilles, en réalité elle se terre dans une vie de solitaire. Pas de mari, pas d’enfant, et même pas de parents. Juste un chien dans un grand appartement du 16ème. On la sent inaboutie … Lire la suite

Ballade à Montmartre : Art & Co !

Dimanche 15 janvier 2012. La gueule de bois et la fatigue n’auront pas raison de moi ! Non, j’ai ouvert les rideaux. Dehors, le ciel a revêtu une robe bleu clair, sans aucune trace de blanc. Lui qui a l’habitude de s’habiller de gris semble m’inviter à le rejoindre. C’est décidé, je me lève, et je te bouscule, comme d’habitude, afin de rejoindre mes amis pour une ballade artistique In Montmartre. Lire la suite

J Edgar – Le portrait du patron du FBI Par Clint

J’ai entendu de tout sur ce film , de  » Excellent, incroyable » à « Quelle merde, on voulait partir pendant la séance« . Je décidais de me faire ma propre opinion et m’installais donc dans la plus grande salle de l’UGC Normandie en compagnie de trois autres cinéphiles. Qu’est ce que nous avait concocté Clint? A 80 berges passés, était-il devenu sénile ? Pour tout avouer, je n’ai pas bien réussi à me forger un véritable avis. Lire la suite

Le Saint Régis à Montmartre

Ce dimanche, malgré le peu d’heures de sommeil au compteur, je me levais de bonne fin de matinée, en vue de balader des amis Bordelais. Direction Montmartre. Et première étape : un besoin pressant de se restaurer. Or, dans Montmartre il y a pas mal de pièges à touriste à prix d’or, et l’on voulait à tout prix éviter ça. Finalement, notre choix s’est porté sur le restaurant Le Saint Régis, qui ne payait pas de mine et affichait des prix parfaitement abordable. Idéalement situé au métro Anvers, et au pied de la butte, il fut notre refuge avant d’affronter le froid qui s’était subitement abattu sur la capitale, en même temps qu’un ciel bleu azur. Lire la suite

J’ai rencontré le Diable

Akmareul boatda de Kim Jee-Woon

Ah la VOD! Quand on passe plus de temps à choisir un film qu’à le regarder … C’est ce qui nous est arrivé ce week end là, mais on s’est finalement décidé pour un film Sud Coréen, sorti à l’été 2011 en France. Excellent choix ! nous sommes nous félicités. Un homme fou amoureux ( et beau comme un Dieu) passe son temps au téléphone avec sa petite amie, à lui murmurer des mots doux quand celle-ci, dont le pneu crève ( et c’est pas de chance), au beau milieu d’une fôret, se fait défoncer le crâne à coups de marteau. Encore vivante, le tueur l’emmène dans une cabane histoire de la mutiler un peu plus. Lire la suite

Take Shelter – Jeff Nichols

 

L’affiche et la bande annonce m’avaient intrigués. Qu’est ce que ce film ? Un thriller pshycologique ? Un film catastrophe ? Un ovni ? Un peu des trois à la fois. Curtis La fourche ( Michael Shannon (II) ) vit paisible dans le trou du cul des Etats Unis avec sa gentille et jolie femme rousse, et sa petite gamine affligée de surdité mais néanmoins mignonne à croquer. Puis, un jour, il se met à entendre le tonnerre et voir la foudre, se battre avec son chien et fuir ce qui ressemble à des morts vivants au cours de rêves particulièrement réalistes. De là, en bon père de famille, il va se mettre à construire un abri. Lire la suite

Les bonobos de Laurent Baffie

 

Qui ne connait pas les trois petits singes de la sagesse ? Le sourd, le muet, et l’aveugle ? « Ne rien voir de mal, ne rien entendre de mal, ne rien dire de mal ». À celui qui suit cette maxime, il n’arrivera que du bien. Ces trois singes sont nommés Mizaru, Iwazaru et Kikazaru. S’inspirant de cette maxime picturale, et en hommage aux singes Bonobos qui ne pensent qu’à la gaudriole, Laurent Baffie signe une nouvelle pièce absolument réjouissante. Lire la suite