[Cinéma] Spécial LV2 Espagnol : Los silencios & El Reino

Los silencios – Beatriz Seigner

A la frontière entre le Brésil, le Pérou et la Colombie, existe une île. Une femme y accoste une nuit avec ses deux enfants, elle a fuit les conflits armés Colombiens qui meurtrissent la population. Son mari y a vraisemblablement laissé la vie. Elle va alors se battre pour nourrir ses enfants et obtenir réparation, mais le chemin n’est pas aisé surtout lorsque l’on a jamais retrouvé le corps.
C’est un film envoûtant, dont le charme onirique se manifeste progressivement. L’image, le jeu des comédiens, le caractère réaliste du scénario, tout concorde à nous plonger dans l’histoire de cette mère de famille. Jusqu’au twist, la révélation, où l’on comprend les scènes précédentes. La frontière est tenue entre les morts et les vivants, entre les fantômes et leurs bien aimés, et la poésie qui s’en dégage étreint le cœur du spectateur. Une belle découverte qui laisse son empreinte.


El reino – Rodrigo Sorogoyen

Quittons le continent Sud Américain mais continuons en espagnol. En Espagne, à Madrid plus précisément, un scandale de corruption éclate au sein d’un parti politique. L’un des membres se retrouve à endosser le rôle de bouc émissaire. Seulement, il ne compte pas se laisser faire, et son objectif devient rapidement de faire tomber tout le monde. Le comédien principal, Antonio de la Torre, déjà bien habitué aux rôles de salauds, campe le personnage de Manuel López-Vidal à merveille.

J’ai été surprise par le rythme. La caméra est nerveuse, les personnages parlent vite, il y a comme une atmosphère d’urgence dans tous les plans. 2h11 ainsi, ça fatigue. Les ficelles de l’intrigue restent assez vagues pour faire penser à n’importe quel scandale financier et politique. Certaines scènes sont réalisées de manière chirurgicale et hyper immersives, les comédiens parfaitement réalistes et le récit haletant, la scène finale, hallucinante. Reste toutefois un rythme trop vif et une intrigue qui m’a laissée relativement froide.

Avez-vous vu l’un de ces deux films ? 

Publicités

8 réflexions sur “[Cinéma] Spécial LV2 Espagnol : Los silencios & El Reino

  1. Pascale dit :

    J’ai vu ton comm chez dasola…
    Ça fait 3 fois que j’ai un empêchement pour voir Les oiseaux de passage…
    C’est un signe du destin. J’aurais dû écouter l’oracle : Putain comment je me suis fait CHIER.
    J’ai envie de buter un piaf 😁
    Désolée pour la vulgarité.

    • auroreinparis dit :

      Je comprends ton avis pour Los silencios, qui est particulier mais j’ai adoré son atmosphère, surtout quand j’ai compris …
      El Reino m’a fatiguée et j’en suis sortie mitigée mais le film est super bien réalisé !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s