[Cinéma] Vice, Adam Mckay

En 2015 j’avais beaucoup aimé The big short, du même réalisateur. J’allais au cinéma dans l’idée de retrouver, à travers ce film, des explications sur une époque, des événements, et découvrir un personnage à la fois célèbre et très discret : le vice président de Bush junior : Dick Cheney. Dans le rôle, un Christian Bale absolument méconnaissable, qui a une fois de plus payé physiquement de sa personne pour entrer dans le personnage. Au visionnage, nous pouvons nous demander si la forme ne l’emporterait pas sur le fond ? 

Un casting 5 étoiles

Un personnage à la fois déterminé, détestable et qui force, malgré tout, l’admiration, pour une fiction aux accents documentaires, à la fois à charge contre l’administration mais aussi contre le peuple Américain et son besoin sécuritaire après les attentas du 11 septembre. Il fallait un casting à la hauteur. C’est chose faite. Interprétée par des mastodontes du cinéma qui n’ont plus à faire leur preuve, Bale époustouflant, Amy Adams épatante, entre autres. Et l’on ne sent pas passer les 2h12. Presque pas. Peut être quand même un peu, vers la fin …

Une forme trop tape à l’œil ?

Reste que je suis convaincue seulement aux 3/4. Vu de France, qui n’a pas une grande sympathie pour Bush et son administration, qui a manifesté contre la guerre en Irak, cette charge sarcastique apparaît réjouissante. Pour autant, je ne suis pas certaine de l’exactitude des faits historiques, et le trait militant parait un peu grossier pour être juste. Et puis la forme me semble parfois l’emporter sur le fond. Ne serait-ce pas un peu « facile »?

Un biopic dynamique

Ce biopic remporte toutefois mon adhésion pour ce qu’il a osé faire, avec humour grinçant et second degrés. C’est rare un biopic aussi réjouissant et dynamique. Souvent , les biopics c’est sérieux, voir un peu ennuyeux. J’ai trouvé une réalisation sur le modèle de son précédent opus : rythme enlevé, bourré de trouvailles stylistiques, et accessible. C’est aussi drôle, et osé.

Je vous avoue que je suis sortie de la salle en me disant que ce DICK, portait bien son prénom. Ahaha.

Ce qui m’a donné envie de voir le film : Le réalisateur

Publicités

16 réflexions sur “[Cinéma] Vice, Adam Mckay

  1. matchingpoints dit :

    Les américains aiment les transformations physiques de leurs acteurs, une performance pour eux, comme celle de Viggo Mortensen dans Green Book ; mais cela ne suffit pas toujours pour en faire un grand film. Si le temps nous le permet, nous irons le voir…

    • auroreinparis dit :

      Je suis complètement d’accord avec vous. Mais comme pour Green Book, la transformation physique fonctionne plutôt bien, et le film aussi ( même si je place Green book bien au dessus !) Belle journée 🙂

    • auroreinparis dit :

      Avec le recul, même si c’est un film original et un peu « à part », il n’est pas si indispensable que ça … Finalement … Je suis un peu perplexe, quelques jours après son visionnage !

  2. tinalakiller dit :

    J’ai bien aimé Vice même si je comprends ce que tu veux dire. Et c’est vrai que son cynisme est parfois trop appuyé de manière trop didactique. Et surtout, contrairement à The Big Short, qui touchait par son constat amer, là on apprend rien, le constat est fait depuis des lustres.

    • auroreinparis dit :

      Je suis d’accord avec toi. J’ai moins eu le sentiment d’avoir compris quelque chose. En même temps je ne le connaissais que de nom, donc je n’ai pas perdu mon temps complètement ! Belle soirée 🙂

  3. Pascale dit :

    J’avais mal regardé. Il passe dans un cinéma où je vais peu. J’y suis allée hier.
    J’ai beaucoup aimé, ri, compris des choses même si certains faits ne sont peut être pas authentiques… je n »en sais rien.
    Bush est ridiculisé au possible.
    Une belle bande d’enfoirés quand même et beaucoup de trouvailles de réalisation.
    Le générique en plein milieu, MDR… Deux vieilles dames qui ne comprenaient RIEN s’apprêtaient à partir.
    A la vraie fin elles ont dit : c’est fini là ?
    Du coup elles ont raté les scènes après générique.

    • auroreinparis dit :

      Ah oui il y avait quelques scènes aussi tout à la fin ! Bah en même temps, même moi j’ai un temps de surprise au premier générique, et comme je suis du genre à partir vite, j’aurais pu louper les scènes après le vrai. Il a beaucoup de qualités ce film, et la première, de ne pas trop se prendre au sérieux 🙂 Belle journée !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s