Une nouvelle série détente : The Good Place

The Good Place, Michael Schur

Comme je l’ai indiqué, quand nous regardons des séries violentes, ou des dystopies sombres, ça nous fait vraiment du bien de changer d’air en alternant avec une série aux tons plus légers. Pour remplir cet office, nous avons choisi « The Good place », dont la saison 1 est sortie l’année dernière, et la saison 2 a redémarré le 20 septembre. Éléonore est arrivée, suite à une mort légèrement idiote, dans une salle d’attente. Elle est ensuite reçue par un homme aux tempes grisonnantes, qui lui annonce qu’elle se trouve « au bon endroit ».

Une série loufoque.

The good place est ce que l’on pourrait appeler le Paradis, où seule une partie infinitésimale d’humains finissent après leur mort. Il est peuplé de gens absolument charmants et gentils, ayant passé leur vie sur Terre à pratiquer la bienveillance, donner leur temps et leur argent pour de nobles causes, et n’ayant jamais fait de mal à âme qui vive.  Éléonore se rend vite compte qu’elle n’appartient pas à ce monde, puisqu’elle ne fut pas un parangon de vertu et d’altruisme jusqu’à sa mort.

aux personnages attachants.

Les personnages sont tout à fait caricaturaux, comme cette représentation du monde de l’au- delà, un monde manichéen où les gentils iraient dans de petits villages tranquilles et charmants, et les méchants en enfer pour se faire torturer éternellement. Pourtant, malgré les grandes lignes très grossières, les personnages sont attachants, évoluent, deviennent moins caricaturaux et manichéens au fil du temps. Les dialogues sont souvent incongrus et ubuesques.

Une fin de saison 1 surprenante.

La fin de la saison, une fois n’est pas coutume, est excellente et donne envie au spectateur de retrouver les personnages dans leurs prochaines aventures . Le twist de fin s’avère surprenant et cueille le spectateur ( bien que je l’ai vu venir sans en être certaine). Je ne vous en dis pas plus, et vous laisse découvrir par vous-même.

Ce n’est pas révolutionnaire ni transcendant mais The Good Place est une série mignonne, un brin loufoque et qui fait réfléchir un peu sur soi, aussi ! Nous allons donc regarder la saison 2.

Nombre de saison : 2

Publicités

8 réflexions sur “Une nouvelle série détente : The Good Place

  1. Emeline dit :

    Hello ! Aaaah je m’étais laissée tenter suite à un article, et j’ai bien aimé ! Elle n’est pas du tout du tout prise de tête, et est vraiment sympa à regarder 🙂
    BIses!

  2. Sweet Judas dit :

    Personnellement, je n’avais pas vu venir le twist final, qui m’a eue par surprise… De temps en temps, ça fait du bien de trouver encore une série qui arrive à nous étonner ! Je n’avais jamais vraiment accordé d’attention à Kristen Bell auparavant (pas accroché à Veronica Mars quand j’étais plus jeune), mais je trouve qu’elle est parfaite dans The Good Place. C’est une sitcom qui sort un peu des sentiers battus et qui est vraiment drôle (pour une fois…).

    • auroreinparis dit :

      Le twist final est top mais SPOILER en fait j’arrêtais pas de me dire que certains des persos avaient des défauts comme la vanité, ou que ça semblait être un enfer leur petite vie étriquée !
      mAIS ils sont forts et j’ai super hâte de voir la saison 2 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s