5 raisons d’être mitigé au sujet de « 13 reasons why ».

« 13 reasons Why » est la série Netflix qui cartonne, dont tous les blogs ont parlé et dont la plupart donne un avis très positif et enthousiaste. Le sujet de la série, tournée en 13 épisodes n’est pas particulièrement joyeux, ni réjouissant. Le suicide d’une jeune femme, lycéenne, mettra au jour le harcèlement permanent quoi qu’insidieux, presque ordinaire, qu’elle subit au quotidien. Hannah Baker, comme un réquisitoire accusateur, laisse 13 cassettes audio, retraçant les 13 raisons, ou moments de son existence qui l’ont incitée à mettre fin à ses jours. Chaque cassette s’adresse à une personne et sera écoutée par les douze autres concernées.

2 raisons qui m’ont incitée à terminer la saison 1 :

  • Une série addictive

La série est construite de manière à la rendre relativement addictive.Chaque épisode est sensé nous en apprendre plus sur les justifications du suicide de l’adolescente, alors forcément, on a envie de comprendre nous aussi. Donc on regarde chaque épisode, éprouvant toutefois bien souvent une petite pointe de déception.

  • Mise en lumière d’un sujet grave

« 13 reasons why » permet de mettre en lumière un sujet grave qui touche énormément de jeunes, harcelés de manière plus ou moins permanente, et plus ou moins évidente. Les adolescents sont fragiles, et cette série rappelle à juste titre comme il est important d’être à leur écoute.

Pourtant, voici trois raisons pour lesquelles je ne regarderai probablement pas la saison 2:

3 raisons qui m’inciteront à ne pas regarder la saison 2:

  • Le montage

Je comprends que l’on veuille nous tenir en haleine et l’on nous donne des pistes avec des images furtives à chaque épisode, mais ces images arrivent un peu trop en amont et sont surtout bien trop évidentes sur ce qui s’est passé et ce que l’on va découvrir, induisant alors un spoil moyennement efficace pour le scénario. Les retours dans le passé ne sont pas non plus toujours parfaitement cohérents.

  •  Un personnage principal agaçant

Clay est celui dont on suit l’écoute des cassettes, sur treize longs épisodes. Et Clay le justicier, le péteur de câbles, le redresseur de tord et l’instable agace prodigieusement. On a envie de lui  dire d’écouter rapidement ses treize cassettes avant de l’ouvrir auprès de tous les autres concernés. Irritant donc.

  • Un dernier épisode bâclé

Alors que l’on attend évidemment beaucoup du dernier épisode, on a la sensation que celui-ci se concentre plus sur la mise en place de la saison 2 que sur la fin proprement dite de la saison 1. Cela lui donne un petit coté légèrement bâclé.

Avez-vous regardé la saison 1 ? Si oui, comptez-vous regarder la prochaine saison ? 

 

Publicités

21 réflexions sur “5 raisons d’être mitigé au sujet de « 13 reasons why ».

  1. Sweet Judas dit :

    J’ai regardé la saison une par curiosité, juste avant que le monde entier ne se mette à en parler en mode « Mon dieu mais il était temps qu’on fasse une série de cette envergure, c’était nécessaireuh »… Donc j’ai échappé à la vague de hype mais ça ne m’a pas empêchée d’être déçue. L’un des problèmes principaux pour moi est le manque total de relief du personnage principal. Jamais je n’ai trouvé Hannah attachante ou émouvante, du coup difficile d’avoir envie d’avaler la série en une seule fois. De l’épisode 2 à 10, il se passe très peu de choses, on étire autant qu’on peut (et on place une Jessica hystérique pour compenser la platitude d’Hannah) avec des histoires tirées par les cheveux eeeet… On attend.
    Mention spéciale pour tous ces adolescents complètement neuneus qui, au courant de deux viols et de la responsabilité directe de l’une d’entre eux dans un homicide, choisissent de fermer leur mouille. J’avoue, niveau crédibilité, ça se pose là.

    • auroreinparis dit :

      Je ne voulais pas spoiler dans l’article mais oui, c’est plat, tout arrive un peu en même temps et c’est peu crédible. Le suicide d’Hannah n’a absolument rien d’émouvant et je n’arrêtais pas de me dire que c’était vraiment une nouille d’avoir fait ça, véritable attention whore quoi … Et avec les viols ça part en cacahuètes, c’est sensationnaliste mais … peu crédible et émouvant.

  2. Arthur dit :

    Merci pour cette article, c’est toujours un régal de te lire 🙂

    Il s’agit pour moi de la pire série qu’il m’ait été amené de voir. La psychologie et le comportement des personnages de Hannah et Clay (hysterie et émotions exagérées à l’extrême) ne permet aucune compassion, et laisse le spectateur à distance durant toute la saison.
    De plus, le scénario aurait pu donner lieu à un film de 1h30/2h max. Le fait de l’etirer sur une saison entraîne un « remplissage » qui nuit énormement au rythme et à la narration… C’est le même phénomène que l’on peut observer dans The Walking Dead qui nous fait 3 saisons pour un seul tome de la BD!

    • auroreinparis dit :

      Whaou Arthur, tu es plus dur que moi. Même si les personnages sont horripilants j’avais quand même envie de voir la suite. Je vois que c’était vraiment une torture pour toi … J’espère que la regarder ensemble a un peu compensé ! ❤

  3. tinalakiller dit :

    Personnellement, j’ai adoré cette première saison et j’ai vraiment hâte de découvrir la seconde. Au-delà de tout ce qu’on sait déjà (beau sujet et tout ça), j’ai justement trouvé de nombreuses qualités à cette série qui réussit à traiter de ces ados coincés dans le temps, déjà perdus, sans parents même si officiellement ils sont là.

    • auroreinparis dit :

      Je n’ai pas trouvé les qualités que vantaient les articles que j’ai lu, je n’ai pas été émue par Hannah non plus. Pas convaincue, peut-être une question de sensibilité ?

  4. Yuko dit :

    C’est vrai, Clay t’a agacé ? Je n’ai pas eu ce sentiment du tout, il joue bien les ados un peu perdus et un peu dépassé par les évènements. J’ai beaucoup aimé Hannah aussi ^^ Bonne soirée à toi !

  5. WHO'S THAT CHICK? dit :

    J’ai regardé la saison 1 en entier, mais je pense que c’était plus par envie de connaître le dénouement que parce que j’ai véritablement accroché… Pourquoi pas regarder la saison 2, on verra quand elle sortira et ce que les premiers épisodes donneront!

  6. Audrey dit :

    « On a envie de lui dire d’écouter rapidement ses treize cassettes avant de l’ouvrir auprès de tous les autres concernés. »
    ==> Je suis tellement d’accord avec toi ! Clay est tellement agaçant ! Et puis j’ai eu du mal avec l’acteur qui l’incarnait, je trouve qu’il a un côté trop propret, physiquement je peu pas ^^ L’histoire repose en grande partie sur le fait qu’il passe son temps à faire des pauses dans la lecture, ce que j’ai compris sans comprendre car à sa place, je n’aurais pas dormi une seconde avant d’être arrivée au bout, notamment à MA cassette. Le fait qu’il ait peur de ce qu’il va entendre n’explique pas tout je trouve… Bref !

    J’ai par contre aimé que Clay et Hannah aient des personnalités parfois antipathiques. J’ai commencé par beaucoup aimer Hannah puis par être terriblement agacée. Cette fille manque tellement de jugeote (après ce qu’elle a vu, par exemple, comment peut-elle mettre un seul pied dans ce jacuzzi ?), des fois j’avais l’impression qu’elle cherchait les emmerdes…. Mais ça fait aussi l’intérêt du personnage. Sa complexité, on va dire ! Mais j’ai trouvé la scène du suicide horrible, elle m’a poursuivie pendant quelques temps.

    Par contre je suis super déçue qu’il y ait une saison 2. J’aimais le concept de base avec les cassettes mais là, je pressens que la saison 2 sera bien plus classique et elle m’ennuie à l’avance.

    • auroreinparis dit :

      Merci pour ton message 🙂 Les adolescents sont ambigus, ils cherchent un peu les emmerdes, et sont attirés par le danger, en ce sens la gentille Hannah n’échappe pas à la règle. La scène du suicide nous a scotché aussi, c’était horrible, mais en soi s’ouvrir les veines n’a rien d’une partie de plaisir.

      Ils ont posé les bases de la saison 2 dans le dernier épisode et à mon sens ont baclé la fin de la saison 1. Pour moi il y a pas mal de loupé dans cette série. Je pense zapper la 2, même si au fond de moi il y a de la curiosité !

      Bonne journée !

      • Audrey dit :

        Je crois qu’il y a eu toute une polémique au sujet de la scène du suicide, certains disant que la série « glamourisait » le suicide (enfin tu as lu croisé ce genre de déclarations aussi) mais j’ai trouvé qu’il n’y a pas plus faux. Au contraire, cette scène montre à quel point c’est dur, douloureux pour celui qui le fait et terrible pour celui qui trouve le corps. Dans mon petit article à ce sujet j’avais fait le parallèle avec Cécilia dans Virgin Suicides qui s’ouvre également les veines mais dont on ne voit rien sauf la scène où elle flotte dans une eau légèrement rosée. ça, ça glamourise le suicide je trouve ^^ ça lui donnait presque une dimension poétique. Mais j’adore le film quand même !

        Bon je râle au sujet de la saison 2 mais je sais que je regarderai malgré tout ! Du moins je pense !

        Bonne journée à toi aussi !

      • auroreinparis dit :

        Ah elle est pas galmour la scène du suicide, pour le coup elle fait très réaliste. Tout comme la réaction de la mère … Ça donne toute la dimension du caractère irrémédiable de cet acte. Et ça fait froid dans le dos !

        Je sais que tu fais une pause, mais j’aurai plaisir à lire ton avis sur la saison 2 si tu le regardes 🙂

        Bonne journée 🙂

  7. unfilalapage dit :

    Coucou ! Je viens de regarder le premier épisode hier soir… Bon, je vais regarder la suite, oui, mais pas sûre que j’accroche follement ! Trop adolescent pour moi :/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s