Steve Jobs – Danny Boyle

1Steve Jobs n’est pas un personnage faisant parti de ma sphère d’influence, il représente pour moi un certain sens de la technique et des affaires et je connais son côté gourou sur tous les fanboy Apple. Je suis adepte de l’Iphone depuis quelques années mais n’ai jamais adhéré au Mac. Me rendre dans un cinéma pour voir ce film n’était pas dans une démarche de découverte de la vie de cette homme, mais bien pour voir un pur produit de cinéma. Sans compter ce nom en haut de l’affiche en lettre d’or : Michael Fassbender.

Le biopic présente un point de vue particulier puisqu’il place son action à trois moments très précis de la vie de Jobs, à savoir avant trois de ses plus importants lancements produits, ces grandes messes que tous les fans attendaient avec une une immense impatience, autrement appelée « Keynote« . Se focaliser sur ces trois moments intenses est une idée intéressante et intelligente, insufflant un ryhtme et une aura particulière à ce biopic. La réalisation est vive, sans temps mort, le spectateur aura l’impression de passer 60% de son temps à marcher en même temps que le héros.

Fassbender est impressionnant, voir fascinant, capable d’évoluer en même temps que le personnage qu’il interprète. Toutefois s’il y a un reproche à faire au film, c’est ce côté « analyse psychologique » un peu trop mise en relief, quand j’aurais apprécié un focus sur ce qu’il a accompli et comment il est arrivé à devenir ce fameux gourou de la technologie. Ce « Steve jobs » 2016 est un vrai bon produit de cinéma, à la réalisation soignée et aux images léchées, mais il en sort un portrait à charge assez peu équilibré. Le fait de compiler des évènements dans un espace temps réduit brouille également le message.

Cette réalisation s’avère créative et ambitieuse, la caméra nerveuse et l’ensemble du film passe à la vitesse d’un éclair. Mais la forme est au détriment de l’histoire de l’homme qu’elle est sensée raconter. En clair si vous voulez voir un film réussi dans sa forme, brillant dans sa réalisation, n’hésitez pas. Si vous voulez en savoir plus sur la vie de Steve Jobs, passez votre chemin.

Ce film vous tente ? Aviez-vous vu celui de 2013 avec Ashton Kutcher ?

Publicités

6 réflexions sur “Steve Jobs – Danny Boyle

  1. Yuko dit :

    Si je ne me trompe pas, le film n’a pas été vendu comme un biopic… j’ai au contraire lu qu’il s’agissait d’un film particulier dans sa forme. Ta chronique me donne envie de me faire mon propre avis ^^

  2. matchingpoints dit :

    Nous n’avions pas vu le premier film, mais celui-ci nous tente assez, pour l’acteur ! et aussi histoire de cet homme exceptionnel ! Sans tomber dans une « Macamania », nous sommes équipées en total-Mac, quelle histoire ! Le seul problème, en ce moment pas trop dispo pour le cinéma, il faut sélectionner…

  3. Audrey dit :

    Je reconnais que la réalisation de ce film est brillante et je ne peux pas lui reprocher grand chose en réalité… sauf le fait que je n’ai absolument pas accroché. Mais c’est moi le problème. Je suis restée vraiment à distance de l’histoire qu’on voulait me raconter, je n’ai pas ressenti grand chose au sujet des personnages… En effet, c’est très nerveux, sans temps mort mais je ne m’attendais pas trop à ça mais ma foi, je pense qu’il trouvera son public comme on dit ! 😉

    • auroreinparis dit :

      Le film m’a laissée assez froide sur l’histoire que l’on racontait, je me suis rendue compte que je me fichais pas mal de Steve Jobs en réalité. En revanche, la réal est vraiment brillante, mais elle essouffle le spectateur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s