Lolo – Julie Delpy

1Je suis assez cliente des productions de la réalisatrice Julie Delpy, dans lesquels elle interprète généralement une gentille névrosée sentimentale. J’allais donc voir son dernier opus « Lolo », avec enthousiasme. Elle s’est entourée de la crème de la comédie populaire avec Dany Boon et le jeune Vincent Lacoste. Elle est également allée trouver la fatale Karin Viard, chargée de camper la bonne copine sympathiquement croqueuse d’homme et accessoirement vulgaire. Au cours de vacances dans le Sud Ouest, elle rencontre JR, Jean René, un informaticien un peu plouc et relativement frais divorcé. Il est, au passage, l’inventeur d’un logiciel de traiding qu’il cherche à vendre à une grande Banque.

La voilà qui tombe amoureuse, sauf que son fils n’est pas d’accord et qu’il en fera voir de toutes les couleurs à ce pauvre JR qui ne connait rien au monde de la mode et des bobos Parisiens auquel appartient sa copine, interprétée par Julie Delpy. La réalisatrice campe régulièrement ses histoires dans le monde du bling bling urbain.  On a l’impression qu’elle fustige ce petit monde de bobo tout en revendiquant son appartenance. Si je trouve ses comédies charmantes d’habitude, cette fois-ci il me semble que ça ne fonctionne pas autant. Le film est bourré de clichés et même si les comédiens sont tous bon chacun dans leu registre, il manque le petit grain de folie auquel je suis habituée.

Si le début du film soutient la comparaison avec le reste de sa filmographie, si les dialogues se révèlent parfois truculents et certaines scènes d’une insolence loufoque, rapidement, les enchaînements de scènes perdent en fraîcheur et en originalité. Le manque de rythme rend l’ensemble plutôt poussif et les gags deviennent lourds. Il manque une véritable audace, un vrai pied de nez aux bobos, et de vrais sentiments. A mon sens Julie Delpy n’est pas allée assez loin ce qui donne un film à peine plus que sympa.

Même si cette comédie n’est pas un navet, il manque du pep’s et de hardiesse pour dépasser le stade de la gentille comédie sentimentale.

Publicités

12 réflexions sur “Lolo – Julie Delpy

  1. tinalakiller dit :

    Pas mal, c’est sympathique, on sourit (on rit parfois) mais décevant quand on connait le talent de Delpy… C’est un peu trop poussif, pas toujours bien rythmé, un peu trop « comédie française » j’ai presque envie de dire ! Après, c’est bien joué et la critique sociale fonctionne un peu.

  2. Fanny dit :

    Ah moi j’ai bien aimé ce film, certes pas son meilleur mais j’ai aimé voir Dany Boon dans un autre registre et Vincent Lacoste est simplement génial !

  3. filou49 dit :

    ah j’ai lu des critiques bien plus élogieuses que la tienne trouvant que le style Julie Delpy- que j’aime beaucoup aussi- n’était pas trop édulcoré par le passage au cinéma + populaire et consensuel.. mais j’ai un peu de mal à le croire et ta critique semble le confirmer… on verra si j’ai l’occasion de le voir…avant le fils de saul me parait un poil plus indispensable bon je sais ca n’a pas la meme vocation non plus mais bon n’étant pas très bon public devant les comédies pas sur que je me laisse prendre…bonne soirée

    • auroreinparis dit :

      Ahh ! Voilà c’est bien ça ! Je savais que quelque chose avait changé chez ma Julie Delpy. En bonne cliente cette fois ça ne passe pas ! J’espère qu’elle nous reviendra, on ne peut pas tous faire de bonne vieille comédie populaire.
      Le fils de Saul me fait un peu peur en terme de charge émotionnel, je me garde deux films plus légers sous le coude : Nous trois ou rien et « dope » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s