Une famille à louer – Jean Pierre Ameris

1On ne peut pas dire que ce film faisait parti de ceux que je voulais voir, pourtant un cinéma a croisé ma route, m’a invité à entrer et il n’y avait que ce film à cette heure là. J’acceptais quand même l’invitation, par politesse et parce que je n’avais rien de mieux à faire si ce n’est passer l’aspirateur. Une famille à louer raconte l’histoire d’une rencontre entre deux mondes que tout oppose, une gentille mère courage un peu vulgaire, et un riche dépressif solitaire. La voyant à la télévision suite au vol d’un poulet ayant mené à la mise à terre d’un vigile de supermarché, l’écoutant discourir sur la famille comme lieu de réconfort, il se met à rêver lui même d’une vie de famille. Une drôle d’idée lui germe dans la tête … Pourquoi pas en essayer une ?

Et le voilà qui convoque la courageuse Violette afin d’essayer sa famille. Le pitch est simple, totalement incohérent et un peu con, mais plutôt original.  Le déroulement en est particulièrement prévisible et la fin brouillonne, l’ensemble manque légèrement de surprise. Si Virginie Elfira fait le maximum et s’en sort pas si mal, plutôt touchante, son jeu reste cependant sensiblement le même que dans ses autres comédies romantiques. Poelvoorde en revanche est vraiment bon, les rôles de dépressifs lunaires sauvés par l’amour lui allant plutôt bien.

Cependant l’ennui saisit le spectateur à plusieurs reprises devant des moments de flottement et d’absence de rythme évidents.  Le scénario s’avère trop faible pour tenir sur la longueur malgré une idée de départ pas si mauvaise, il manque un véritable esprit et une alchimie entre les protagonistes. Difficile de croire en la naissance d’une romance … Le réalisateur parvient toutefois à éviter la niaiserie que cette comédie effleure pourtant à plusieurs reprises, le défaut de sa qualité c’est aussi de manquer d’émotion et de sensibilité.

Une famille à louer n’est donc pas un film à ne pas rater en cette fin de période estivale, et si vous souhaitez voir Poelvoorde dans une bonne comédie de Jean Pierre Améris, repassez vous Les émotifs anonymes !

Publicités

8 réflexions sur “Une famille à louer – Jean Pierre Ameris

  1. Fanny dit :

    C’est marrant, poelvoorde était sur france inter en ce début de semaine, et il a beaucoup parlé du film « Le tout nouveau testament », et pas du tout de celui là. Il a même glissé une pique en disant qu’il n’aimait plus tourner dans des comédies, que le genre était trop codifié et insupportable à tourner… peut être qu’il faisait une allusion à ce film

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s