La prochaine fois je viserai le coeur – Cédric Anger

7Second film sur ma liste des sorties du 12 novembre, « La prochaine fois je viserai le cœur » raconte l’histoire d’un gendarme de l’Oise, enquêtant sur les meurtres de jeunes femmes, laissées pour mortes sur la chaussée. Mais le tueur en question, c’est lui. Le film dresse un portrait d’homme torturé, à la psychologie complexe, vivant en reclu, se flagellant, s’auto mutilant après chaque meurtre. Comme s’il avait besoin de tuer mais que cela le torturait. Pourtant, il recommence, puis revient à la gendarmerie enquêter sur ses propres crimes, avec la rigueur et le zèle d’un homme de loi investi.

Entre les gendarmes et la police, la concurrence est rude, c’est à qui arrêtera ce monstre le premier. Guillaume Canet est entré dans la peau de ce personnage torturé, au quotidien morne, et à la vie sentimentale détestable. Il le campe à merveille, le comédien s’est effacé au profit de son personnage. Sobre, il est un atout majeur de ce film, incarnant un homme malade aux portes de la folie sous des dehors parfaitement calmes. La réalisation tout aussi sobre, légèrement terne dans un paysage de campagne glaciale est en parfaite cohérence avec l’histoire. Anger a su restituer des faits monstrueux avec une certaine poésie macabre.

Ana Girardot apporte une touche féminine dans l’univers glauque du tueur, mais il semble incapable d’empathie, enfermé dans ses terreurs et ses pulsions meurtrières. Réaliste, réalisé avec l’efficacité de la sobriété, sans sensationnalisme, sombre et captivant, polar tendu, efficace dans sa réalisation, si je devais émettre un bémol il serait le suivant : le scénario reste un peu en surface, il manque une certaine profondeur qui aurait fait de ce film une parfaite réussite.

Polar basé sur des faits réels, porté par un comédien bluffant, « La prochaine fois je viserai le cœur« , tient ses promesses, même s’il aurait mérité de fouiller un peu plus son matériau de départ.

Publicités

17 réflexions sur “La prochaine fois je viserai le coeur – Cédric Anger

  1. filou49 dit :

    ah pour rebondir sur la question de matching points (mais c’est vrai que dans l’absolu j’ai tendance à dire que tous les films doivent se voir sur grand écran )celui ci possède une ambiance et une réalisation si singulière que pour moi il s’appréciera largement plus au cinoche… le film est très interessant par son portrait dans l’intimité d’un esprit malade mais en meme temps ce parti pris laisse le spectateur un peu en retrait aussi malgré l’incroyable prestation de canet….bonne soirée à toi!!

    • auroreinparis dit :

      Oui il y a qq chose de sous exploité dans ce film. En même temps il est réussi, il m’a prise dans son jeu CanEt, la réalisation froide lui va pas mal non plus. Oui, c’est mieux sur grand écran, mais il peut aussi se regarder sur petit, l’ambiance sera légèrement différente ! Bonne soiree 🙂

  2. nanou dit :

    Je voulais aller le voir le week-end dernier… Au vu de ta critique, ça me motive encore plus ! Et au passage, j’adore ta manière d’écrire 🙂

  3. céline dit :

    J’ai trouvé Canet antipathique à souhait (et je ne pense pas çà possible) et je crois que cette froideur choisie pour ce film (et justifiée) ne m’a pas permis d’entrer pleinement dans le film. J’en ai eu froid dans le dos et j’ai trouvé çà très désagréable!

      • céline dit :

        Je sais bien mais le côté serial killer et surtout le côté fait réel m’a complètement désarçonné et je crois que ce genre de film c est pire qu’un film d’horreur pour moi! Quand il s’autoflagelle (avec le barbelé), j’ai cru que j allais sortir de la salle!

      • auroreinparis dit :

        Je comprends oui, du coup j’ai tendance à penser qu’il a été efficace ! Je n’ai pas été aussi désarçonnée car je m’attendais à une ambiance suffocante. Le mec enquête sur son propre crime ! Il est affreux, et c’est un personnage réel .. Je comprends ton malaise !

  4. Jérôme (@MrZenein) dit :

    Totalement d’accord avec toi.
    Canet est très bon, et je trouve qu’au fil des années, ,il commence à attraper ce qu’on pourrait appeler « une gueule » et qu’il est un acteur de moins en moins lisse comme à ses débuts.
    En ce qui concerne le scénario, je suis également de ton côté. Il manque de profondeur. On se pose plein de question en sortant du film. (Les vers de terre !!! Faut m’expliquer il y a une raison !!). J’ai lu un article dans le magazine SoFilm. Un journaliste qui suivait l’enquête raconte cette terrible histoire (dans un livre). Je l’ai lu après avoir vu le film et je me suis dit qu’en fait le film était assez soft par rapport à la réalité.

    • auroreinparis dit :

      On ne creuse pas la perso du tueur et en même temps, à la reflexion c’est un parti pris qui va avec la réalisation. On suit le tueur, mais on entre pas en lui, il part aec ses mystères. C’est pas si mal … Si je veux creuser j’irai lire des choses sur lui … par exemple le livre dont tu parles !

  5. tinalakiller dit :

    Je n’ai pas encore eu l’occasion de le voir (en aurais-je l’occasion ?) mais l’histoire me rappelle un peu l’excellent « Enquête d’un citoyen au-dessus de tout soupçon » d’Elio Petri.

      • tinalakiller dit :

        Un excellent film, Oscar du meilleur film étranger si je ne dis pas de bêtises !
        J’aimerais tout de même jeter un coup d’oeil à celui-là même si je ne suis pas une grande fan de Canet (bien que je n’ai rien contre lui).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s