Les rayures du zèbre – Benoit Mariage

3Comme vous le savez peut être je suis une grande fan de Poelvoorde depuis  » C’est arrivé près de chez vous« , je vois presque tous ses films. Même si la bande annonce ne m’avait pas donné envie, je décidais quand même de voir ce petit film d’1h20. Je ne m’attendais qu’à une comédie potache post-coloniale pas vraiment intéressante sur un monde qui m’est étranger : le football. José , agent de joueurs Belge, passe une semaine par mois en Côte d’ivoire afin de repérer les pépites du football de demain. Apparemment il ne traverse pas une très bonne passe (jeu de mot footbalistique), les derniers joueurs repérés n’ont pas fait leurs preuves. Mais là, il sent qu’il a enfin mis le doigt sur une pépite.

Le film a une force: il est court. Le réalisateur a su gérer son timing et je me suis laissée totalement embarquer par l’histoire de cet agent et de son jeune poulain. J’ai trouvé Poelvoorde généreux, drôle et très touchant dans le rôle de cet agent amoureux de l’Afrique et du football, amoureux d’une belle femme qu’il aime à sa façon un peu particulière. J’ai trouvé l’histoire assez surprenante et triste mais jolie, et pleine d’humour dans le cadre chaud de la Côte d’Ivoire. Entre neige et soleil, entre misère et opulence, le destin du jeune Yaya sera tragique. A la fois cynique et tendre, il y a de la beauté dans cette histoire !

Je me suis laissée séduire par la beauté des personnages, par ce film à mi chemin entre la fresque sociale et le comique un peu absurde. On y trouve des gens qui veulent survivre et des gens qui exploitent cette misère, mais finalement tout le monde se retrouve pris dans les jeux de l’amour et de l’affection, je n’ai pas trouvé de clichés sur l’homme Blanc et l’homme Noir, ou alors d’une tendresse qui fait qu’ils ne sont pas dérangeants. Chacun lutte à sa manière, avec ses propres armes. Pour ceux qui n’aiment pas le foot, il ne s’agit pas d’un film sur le foot. C’est juste un prétexte pour filmer les problèmes de communication entre deux continents qui sont liés par une histoire difficile et douloureuse. Et il montre bien comme la vie en Europe est souvent une douce illusion qui se transforme en drame, avec à la clé une vie pas si heureuse qu’on le leur avait fait croire … Un miroir aux alouettes …

Benoit Mariage signe ici une belle comédie humaine, osée et douce. Le charme un peu grinçant et le talent de Poelvoorde font le reste.

Publicités

10 réflexions sur “Les rayures du zèbre – Benoit Mariage

  1. filou49 dit :

    j’ai beaucoup aimé aussi …mais contrairement à toi j’attendais beaucoup de ce film et je n’ai pas été déçu… ah je trouve personnellement qu’on voie quand meme pas mal de foot et surtout qu’on en parle beaucoup et qq qui n’aime pas le milieu sera quand meme moins passionné qu’un autre comme moi, car le film m’a fait penser à comme un lion un très joli film sorti l’année dernière sur un sujet proche…après le film est court, c’est surtout un point positif pour réussir à le voir dans un emploi du temps chargé :o) mais en meme temps je trouve que la fin est un peu brutale et qu’un quart d’heure de plus aurait permis à mon sens de mieux comprendre le parcours de yaya qui semble un peu trop rapide…. enfin je raconterais tout ca dans ma chronique qui n’est pas prévue avant…ouh avant que le film sorte de salles j’ai bien peur :o)

    • auroreinparis dit :

      Je n’aime pas le foot et je n’ai pas du tout été gênée par les scènes de foot, au contraire, c’était agréable de les voir jouer. Oui, la fin de Yaya est hyper brutale mais ce qui vient après est assez développé d’après moi, ps besoin d’en faire plus ! Essaie de la faire avant qu’il ne soit plus dans les salles, mais en même temps je crains qu’il ne reste pas bien longtemps ! Bonne fin de WE !!

    • auroreinparis dit :

      La bande annonce m’avait laissé pantoise et je m’étais dis que je n’irais pas le voir. Une critique assassine m’avait également dissuadée de le voir, et pourtant j’ai du temps en ce moment, il ne dure qu’1h20, il y a Poelvoorde … J’ai fini par y aller, et ‘ai bien fait ! Franchement on passe un bon moment, allez y !

  2. Isa dit :

    Je n’avais absolument pas entendu parler de ce film,tu m’intrigues ! Et puis comme toi, Benoit Poelvorde est un acteur que j’affectionne tout particuliérement …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s