Pacific Rim de Guillermo Del Toro

1Les affiches de Pacific Rim m’avaient laissée de marbre. Des grands robots qui se battent contre des méchants aliens monstrueusement gros venus d’une faille à l’intérieur de l’océan Pacifique, ça ne me titillait pas plus que ça. Et puis, le Weekend venu, j’ai cru que Monsieur voudrait le voir, alors je le lui ai proposé. En réalité, j’appris plus tard qu’il aurait pu voir n’importe quoi d’autre. Bon, me suis-je ennuyée ? Ais-je été déçue ? Ais-je eu peur de tout ce déchaînement de violence ? Malgré un peu d’ennui je suis agréablement surprise par le résultat.

Les hommes sont régulièrement victimes d’attaques de Kaijus, sur toute la planète. Ces monstres venus d’une autre dimension ont causé des milliers de morts et les humains ont développé d’immenses robots, les « Jaegers« , pilotés par deux personnes qui communiquent par télépathie grâce à une passerelle neuronale baptisée le «courant». Les attaques vont malheureusement se faire de plus en plus courantes, et les Kaijus qui viennent se confronter aux hommes sont de plus en plus adaptés aux armes de leurs ennemis, et de plus en plus énormes.

Ça se bastonne beaucoup entre monstres gigantesques et robots contrôlés par de pauvres hommes qui ont parfois du mal à gérer leurs émotions. Mais ce que j’ai aimé dans ce film c’est un scénario relativement original, une manière de conduire les robots bien pensée, une recherche de la solution pas si évidente que ça, et un finish où certains ne seront pas épargnés. C’est aussi une sympathique histoire d’amour même si je ne me suis pas attachée au couple de héros, ayant tissé plus de liens avec le Grand Chef, qui me parait plus intéressant comme personnage, plus ambivalent, et plus ambiguë.

J’ai bien aimé aussi des personnages secondaires comme les chercheurs, complètement névrosés et fous qui nous offrent des scènes amusantes ! Finalement, outre l’esthétique du film, j’y ai trouvé une histoire et des personnages qui font qu’il s’agit d’une belle surprise. Je note quelques longueurs dans les combats qui m’ont fait un peu décrocher, mais dans l’ensemble c’est un bon spectacle. Et Guillermo Del Toro a su donner un côté humain au Blockbuster. 

Publicités

8 réflexions sur “Pacific Rim de Guillermo Del Toro

  1. N2 dit :

    Je t invite à regarder la série manga evangelion qui a quelques années déjà et tu verras que le scénario n est pas nouveau

  2. Audrey dit :

    C’est typiquement le film que je fuis en courant… mais apparemment, ça reste regardable malgré tout ! Je croise les doigts, tant que mon cher et tendre ne m’a pas suggéré l’idée d’aller le voir… je me tais ! ^^

  3. Isa dit :

    Peut être ce week-end même si ce type de films ne m’attire pas des masses mais il faut avouer qu’il n’y a pas grand chose à l’affiche !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s