Superstar – de Xavier Giannoli

 

Superstar, où l’homme qui ne voulait pas être célèbre. Un soir de semaine à la séance de 22h au MK2 Nation, je me retrouvais face à un homme ordinaire qui allait vivre sous mes yeux un calvaire inimaginable. Martin Kazinsky, éducateur dans un centre d’aide par le travail, va se retrouver traqué par le public lors de son habituel trajet en métro. Aveuglé par les flashs, harcelé par les mains tendues et les bouches réclamant un autographe, il va fuir. Mais partout où il ira, il sera désormais la cible de miliers de fans hallucinés. Et la question qu’il ne cessera de se poser lui vient sur les lèvres dès les premiers plans  » Pourquoi? ». Lire la suite

J’ai enfin découvert le fameux Wanderlust !

 

Le Wanderlust ! Le nouveau lieu branché de la Capitale avait vu le jour à peu près en même temps que l’été. Situé Quai d’Austerlitz, à l’institut français de la mode, et designé par  les architectes Jakob+MacFarlane, il s’agit d’une grande terrasse ouverte le soir jusqu’à 6h du Mercredi au samedi, et de 11h à 2h le dimanche. On y va pour déjeuner, diner, boire un verre en savourant la douceur de vivre sur des transats avec vue sur la Seine. On y va aussi le dimanche pour bruncher, mais il faut attendre assez longtemps pour être servi d’après les critiques que j’ai lu. On peut y aller également pour les activités créatives et relaxantes. Lire la suite

Du vent dans mes mollets – Carine Tardieu

Une histoire où l’on donne la parole à une petite fille , Denis Podalydès et Agnès Jaoui en couple épuisé, Isabelle Carré en mère célibataire sexy ? Il ne m’en fallait pas plus pour me décider à découvrir  » Du vent dans mes mollets » de Carine Tardieu. Rachel, petite gamine de neuf ans à la moue mutine et aux soquettes blanches, sise en l’année de grâce 1981, apparait sur l’écran devant une petite machine à écrire, et nous confie qu’elle vit aujourd’hui un  chagrin plus grand que ce qu’elle a connu depuis qu’elle est toute petite. On aura tout le film pour découvrir quel est ce gros chagrin. Lire la suite

O Bistrot de Tom, on se sent si bien !

Un ami m’avait parlé de ce restaurant, et il décidait de le me faire découvrir. O bistrot de Tom c’est comme une brasserie mais en beaucoup plus cosy, avec un air branché qui ne se la raconte pas pour autant. Avec des couleurs reposantes, mais pas tristes pour autant. O Bistrot de Tom c’est aussi un staff méga sympathique qui fera tout pour arranger son client, il ont notamment été assez gentils pour céder à mon caprice et m’installer comme une princesse près de la fenetre quand notre table réservée se trouvait près du bar. D’ailleurs O Bistrot de Tom, c’est une affaire familiale. Lire la suite