Tu fais quoi samedi ?

Petit billet éclair en ce samedi neigeux !

Déjà, tu regardes tomber la neige, et tu cours la bouche grande ouverte pour attraper les flocons. En te rendant place de la nation, tu pourras te promener dans un tout petit marché de Noël, et rentrer chez toi des flocons de neige pleins les cheveux et les vêtements.

Ensuite, ce soir, tu vas voir Damien Lecamp dans  » Damien Lecamp est viril » , parce que c’est vachement bien ! Rappelle toi, je t’en avais parlé ici . C’était en juillet, dehors il faisait chaud, dedans il faisait bon. 5 mois plus tard, dehors tu grelottes, dedans tu es bien au chaud, et tu ris. Ça fuse peut être parfois un peu trop vite mais Damien a pris de l’aisance , et il y a de jolies nouveautés par rapport au spectacle de l’été. Et puis, il est devenu grand, a plein de projets et a même fait la première partie de Franc Dubosc à l’Olympia.En plus, maintenant, il imite Bigard et les gens du public. Un petit plus si petit que ça, à suivre de près. Il va très rapidement s’en aller pour jouer dans la cour des Grands.

Damien , tu peux le retrouver parfois au Chinchman où il présente des scènes ouvertes. Renseigne toi sur son facebook , ou celui du Chinch’man.Et surtout, précipite toi à l’instinct théâtre pour le voir jouer, et surtout pour débattre autour d’un verre de tous les grands sujets qui font l’actualité. C’est à 21h les vendredis et samedis soirs jusqu’à la fin de l’année ! En revanche, si tu n’es pas un garçon, tu te feras mettre dehors aux alentours de 23h, l’instinct théâtre se transforme en boite gay et toute de bonne volonté que nous étions, ma collègue et moi n’avons pu profiter de l’open champagne.

MAJ 2012 : Damien joue désormais Au Bout ( du monde ?) , toutes les infos + résa ici  : Damien Lecamp est Viril ( sur billet réduc)

Au ciné, ne loupe surtout pas le Nom des gens – de Michel Leclerc. Un film avec Sara Forestier et Jacques Gamblin sur les juifs, les arabes, la gauche, la droite, le sexe mais surtout l’amour fou et joyeux, léger et grave à la fois.Je ne suis pas une grande fan de Sara forestier et pourtant je l’ai trouvé légère et mutine dans son rôle de « pute politique », de gamine trainant des casseroles traumatisantes et un amour grandiloquent pour son père Mohamed.

J’avais des à aprioris négatifs sur ce film, je me disais « Voici un film aux allures de pamphlets anti-racisme, bien pensant et dégoulinant de bons sentiments ». Mais l’ensemble étant bien réalisé et drôle, plutôt vaudevillesque, charmant et plein d’espoir, je me suis laissée porter parce cette improbable histoire d’amour qui traite de l’appartenance ethnique, de politique, et de sévices sexuels avec une drolerie et une finesse touchante et dédramatisante .

Et ce soir je termine par une séance d’Harry Potter , j’te raconterai ça ! Allé je file,  j’ai une furieuse envie de faire un bonhomme de neige en sirotant du vin chaud dans mes nouvelles moonboots en fourrure de Dodo.

Publicités

11 réflexions sur “Tu fais quoi samedi ?

  1. Robert dit :

    Le nom des gens que j’ai vu …Que dire.. a part que ce film est chiant..lonnngg.. ne démarre jamais.un gamblin morne, terne, qui se fait « chie* » une actrice qui passe ( du moins le scénario ) son temps a se foutre a poil pour un rien genre bonjour, et hop elle se met a poil… bien entendu l’histoire et du vu et revu.. entre le juif et l’arabe qui finalement se mettent ensemble…
    quant au soit disant « gag » alors là accrochez vous bien ..c’est du lourd!! genre repas la fille arabe qui donc prends le repas dans la famille juive.. et qui sort du genre villejuif, au four etc…et tout cela avec un super rythme bien lent, ( avec énorme vide blanc ) .. bref la mayonnaise ne prends pas du tout .. je ne parle même pas des vieux gag vu et revu genre la mere qui surprend son fils entrain de « baiser » a la sortie de l’ascenseur ( la encore mal joué, filmé etc .. et pire qq minutes avant on s’est tapé la même scéne avec le coup du portable ( il déjeune avec ses parents et son pere lui arrache son portable des main ou c’est écrit j’ai envie de tes fesses ( oui aurore moi aussi j’ai envie de tes fesses mais celle situé au visage appeler aussi bouche .. oui je sais je suis un gros romantique hein ? ) ..
    enfin Aurore ce n’est pas pour cela que je divorcerai de toi, c’est ce qui fait tout ton charme, d’apprécier de bon film navet ..

  2. Robert dit :

    Ho des messages j’aurai des tonnes a te faire passer.. toute ta vie a te faire passer des messages.. pour ce qui est de t’écrire j’ai bien essayé par contact en privé mais ça ne marche pas apparemment..
    Tu as mon email ici .. Et oui Aurore on y peux rien a cette attirance.

  3. giao dit :

    Bobby, pour chasser tes passions tu peux toujours courir un semi-marathon tous les deux jours le matin très tôt éclairé par la lueur qui précède le lever du soleil et qui suit l’aube, la lumière que l’on appelle aussi l’aurore.

    « En courant la nuit, le coureur est une chauve-souris voltigeant dans l’air; il est un loup bondissant à travers champs et forêts. Le coureur nocturne est tel un chasseur primitif qui traque sa proie. Le coureur nocturne sent ses ancêtres courant devant lui et il court avec eux.

    Courir est une expérience orgasmique. Le coureur ressent des ivresses aussi mémorables que toutes celles qu’il a connues, et ces souvenirs sont des lieux qu’il pourra revisiter mentalement. L’ivresse du coureur est l’ivresse d’être en vol, de ne toucher le sol qu’en arrière-pensée. C’est la participation harmonieuse de sa respiration, de sa foulée, son battement de cœur et le balancement de ses bras, et son regard. » (c) RG

  4. Robert dit :

    Bonjour Giao

    D’abord je ne peux que tu fécilitais de ton commentaire, je ne sais pas si c’est toi l’auteur mais il est très bien écrit je l’avoue. Je ne sais pas si c’est de toi mais nous ferons comme si, si ce n’est pas cas. : )

    Je te laisse courir ce marathon pour gagner Aurore. Tel un trophé que tu pourra placer dans ta vitrine. : )
    Pour ma part je ne cours pas de marathon, ni semi marathon, courir après quoi après tout? Livresse du coureur comme tu le dis ( ou il le dit rg) c’est surtout l’ivresse de l’égo qui a besoin d’aller plus loin, d’avoir cette sensation d’etre fort. Courir est une expérience qui apporte un orgasme personnel dont je ne partage pas car je préfère le partage..Cette expérience orgasmique qui se vit a 2 et non courir pour me l’auto procurer.. Je ne suis pas un sportif de courir ni un judoka du 5 ou 10 contre 1.
    J’aimes les sens partager.
    Je te laisse courir donc 🙂
    et sinon Aurore parmi tes guides de restaurant lequel as tu envie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s