Mommy – Xavier Dolan

photo 2Je m’étais promis de ne pas écrire cet avis à chaud, parce que c’est l’émotion qui guide les mots plutôt que la réflexion. Je voulais avoir le temps de le digérer, pour faire la part entre le viscéral et le raisonnable, voir ce qu’il en restait, après quelques jours, voir s’il continuerait à me coller à la peau et à l’âme. Tant pis. Dolan n’est plus un nom inconnu en France, il a traversé l’Atlantique depuis « J’ai tué ma mère« , et je l’ai découvert dans Tom à la ferme, qui m’avait laissée en état de choc au mois d’avril. C’est ainsi que je décidais de retenter l’expérience avec « Mommy » le récit tout en tension d’une mère à bout de nerf et d’un fils malade, violent, nerveux, fraîchement expulsé d’un centre dans lequel il avait fichu le feu à la cafétéria.  D’après la loi S14, la mère pourrait le laisser à des autorités compétentes, et déléguer sa responsabilité. Mais Die préfère croire que « les sceptiques seront confondus« . Lire la suite

Publicités