Un japonais à volonté à Montorgueil : le M Sushi

2Dans ma recherche d’un bon japonais à volonté, le M Sushi s’est dressé sur ma route.  Dans ce restaurant, la formule à volonté est à 17,5€ . J’étais plutôt mal installée, proche de la porte à subir les vas et viens des clients et j’ai finis par avoir un peu froid. Le service est assez expéditif, et pas franchement agréable. Ils vous donnent une carte puis un carnet pour noter votre commande. Il y a pas mal de choix à la carte mais avec un supplément pour certaines choses comme les makis rolls ou les sashimis. Et donc, bon jap à volonté, ou pas ? Lire la suite

Un diner chez le Dédé La frite

2Après avoir connu le brunch ( et l’avoir fait trois fois), je suis retourné chez Dédé La frite pour y dîner. Avec son ambiance récréative et une carte simple, nous avons trouvé notre bonheur. Quelques burgers dont un au poisson, quelques tartares, des tartines et des salades, la carte n’est pas très longue et constituée de mets simples. J’ai opté pour la salade Zumba (10€) avec une petite frite ( 2,5€). Les autres convives ont opté pour : un Dédé Cheese burger, un tartare de bœuf thai et un tartare de bœuf classique. Lire la suite

Mickael Montadir dans  » Mes confessions intimes » au Café Oscar

2A deux pas des grands Boulevards se tient le Café Oscar. Ça n’est pas un café comme les autres, mais une jolie salle de spectacle tenue par Monika, une adorable dame qui donne sa chance aux jeunes artistes depuis des années. Au fond d’une cour se trouve le Café Oscar, avec ses tentures rouges, ses masques, son bar sur le côté, et ses jolies tables. Il n’y a pas de tarif pour le spectacle, seulement une consommation obligatoire, et bien sur un chapeau pour l’artiste qui vous aura fait mourir de rire pendant plus d’une heure.

En première partie, un super humoriste nous a parlé de ses origines puis de plein d’autres trucs en passant du coq à l’âne mais sans nous perdre. Je l’ai trouvé très à l’aise alors qu’il ne monte sur scène que depuis quelques mois, et vraiment drôle. Non ça n’est pas le Prince de Bel Air, même s’il en a des airs, son nom c’est, retenez le bien : Dycosh. Lire la suite