[Cinéma] J’ai vu la Palme d’Or 2019 : Parasite

Parasite – Bong Joon Ho

Bong Joon Ho me donne l’impression d’un réalisateur éclectique, produisant des œuvres d’une diversité réellement étonnante. D’un Snowpiecer vu au cinéma et adoré, à un Okja made in Netflix qui m’a laissée perplexe, en passant par le complexe et réjouissant Memories of Murder, on peut dire que sa filmographie ne me laisse pas indifférente. J’allais voir Parasite en sachant seulement qu’il était la Palme d’or Cannoise de l’année. Sans attente. Lire la suite

Publicités