Revue ciné : Mise à mort du cerf sacré & En attendant les hirondelles

The Lobster m’avait laissée mitigée. Je décidai néanmoins de remettre le couvert avec La mise à mort du cerf sacré, qui me paraissait dans la même veine mais peut être encore plus froid. Un chirurgien rencontre régulièrement un jeune homme étrange, qui semble d’abord lui vouer une véritable affection avant de se muer en harceleur zélé. L’histoire m’a happée, sans en comprendre l’intérêt , ni son bien fondé, ni sa morale, pour autant. Le caractère froid et sans émotion des personnages m’a mise mal à l’aise sans me déranger.  Lire la suite

Paddington -Paul King

7Ayant vu les affiches partout, et les critiques très positives sur ce film d’animation, je n’y suis pas allée trop à reculons lorsque, à 17h, mon cinéma ne passait que cela. Paddington c’est un jeune ours dont l’oncle et la tante ont appris à parler suite à la visite d’un explorateur Londonien. Un jour un tremblement de terre ravage leur habitat et tue l’oncle. Le jeune ours sera envoyé par sa tante dans le monde des humains pour qu’il y trouve une maison, et le voilà propulsé à Londres. Il est prêt à vivre de grandes aventures tout en bouleversant la vie d’une gentille famille quelque peu en conflit. Lire la suite