[Cinéma] La mule & Si Beale Street pouvait parler

La mule – Clint Eastwood

Clint revient une fois de plus, devant et derrière la caméra. On ne dira même son âge, mais je reste pantoise devant son énergie, sa capacité à produire encore, à vivre sa passion, à un âge déjà pas mal avancé. La mule c’est l’histoire d’un vieux vétéran qui se transforme en transporteur de drogue après avoir livré les fleurs de son exploitation toute sa vie, jusqu’à l’arrivée d’internet qui l’a mis à terre. D’être toujours sur les routes lui a valu de manquer tous les événements de la vie de sa fille, et coûté son mariage.  Lire la suite

Publicités

Revue ciné : Moonlight & Lumière ! L’aventure commence.

1Moonlight – Barry Jenkins

Avec 8 nominations aux Oscars, Moonlight était un film attendu. Il se propose de suivre Chiron, un jeune garçon timide, voir mutique, évoluant dans les quartiers pauvres de Miami, entre une mère qui s’enfonce dans la drogue, des petits camarades de classe violents à son égards, et la providentielle rencontre de Juan, dealer du quartier. Ce petit garçon timide grandit, et c’est ensuite à adolescence qu’on le retrouve, jusqu’à l’âge adulte. Difficile de trouver sa place dans le monde sans travestir sa vraie nature. Moonlight est un bijou, de sensibilité, racontant à merveille cette quête d’identité initiatique.  Lire la suite