[Spectacle] Dreams, un rêve érotique sur scène.

L’année dernière, je vous présentais le spectacle Oh la la, un coup de cœur.  Je vous propose de découvrir un nouveau spectacle très sexy, où les corps vêtus légèrement vous enjoignent à entrer dans un rêve éveillé au rythme de la danse, de numéros d’acrobatie et de voltige sensuels, le tout porté par la voix d’une sublime chanteuse présente sur scène. Depuis le 13 juin et jusqu’au 13 octobre, l’Alhambra devient un cabaret sur la scène duquel se succèdent les artistes et leurs univers.

Une trentaine d’artistes sur scène

Si vous avez vu Oh la la, vous ne serez pas surpris de reconnaître la chanteuse Aurore Delbare ou la présentatrice Emy Sotomayor. La directrice artistique Ines Vandamme aux commandes de ce show était d’ailleurs la chorégraphe du spectacle précédent. Entre l’orchestre live, la chanteuse et les danseurs, c’est une incroyable équipe qui se retrouve sur la scène pendant plus de deux heures de show alternant entre des performances gymnastiques , des scènes de danse, une mise à l’honneur d’un artiste en solo, ou bien des tableaux collégiaux.

Dreams, une ode à la femme ?

Le spectacle se présente comme une ode à la femme, c’est ce que souhaite mettre à l’honneur la directrice artistique. Je dirais que plutôt c’est une ode au pouvoir sexuel de la femme plus qu’à sa sensualité, car certains costumes de scène et certaines dansent poussent véritablement le sexy vers le sexuel. J’aime que l’on montre la femme à son meilleur, à son paroxysme de sensualité, et ces danseuses sont des canons de beauté physique, mais parfois au cours du spectacle, il est difficile de se défaire de l’idée que l’on confirme certains clichés.  Si vous y allez, sachez que vous allez en prendre plein la vue, vos rétines pourraient parfois se brouiller tant les tenues, les danses et les artistes (garçons compris) sont hots !  Si ce spectacle est un rêve, alors c’est un rêve érotique. 

Des séquences de toute beauté

Il y a deux tableaux qui m’ont particulièrement marquée, qui m’ont émue aux larmes. Une jeune femme en nuisette sur un canapé, seule en scène. Elle dégage par les mouvements de son corps, les expressions de son visage, son occupation de l’espace et son accord avec la musique qui la porte, une émotion intense. Il faudra ensuite attendre la toute fin pour un numéro d’une magie et d’une grâce bouleversante, ces deux hommes, l’un en jean noir, l’autre en blanc, le ying et le yang dans le seul principe masculin, qui nous offrent un numéro d’amour aérien d’un romantisme débridé. Les scènes de danse collégiale sont également particulièrement réjouissantes et bien mises en scène.

Un recueil de poésies ÉROTIQUES

Lorsque l’on se souvient d’un rêve, il est généralement dénué de sens, on en retrouve difficilement les morceaux au réveil, les images sont floues, les situations fantasques, les images s’enchaînent souvent sans lien visible entre elles. Le spectacle m’a provoqué cette sensation d’absence de fil conducteur, d’un enchaînement de numéros d’artistes sans lien tangible. Dreams se rapprocherait plus du recueil de nouvelles que du roman si l’on veut se prêter à une métaphore livresque. Un recueil de poésies érotiques en chair et en mouvement. 

Infos pratiques : DREAMS

  • C’est où ? L’Alhambra -21 rue Yves Troudic – 75010 Paris (Métro République)
  • C’est quand ? Tous les jeudis, vendredis et samedi 21h – Jusqu’au 13 octobre
  • Infos & réservations : Dreams 

Et vous, êtes vous-tentés par ce type de spectacle ? Quel est le dernier spectacle que vous ayez-vu ?

 

4 réflexions sur “[Spectacle] Dreams, un rêve érotique sur scène.

  1. Pascale dit :

    Malgré ton enthousiasme, dès le début j’ai ressenti comme un malaise que tu confirmes : « il est difficile de se défaire de l’idée que l’on confirme certains clichés »…
    La femme objet sexuel, on en est gavé et je n’en peux plus.
    Quant à la sexualité et la sensualité elles seront toujours pour moi de l »ordre du privé. Old school sans doute…

    • auroreinparis dit :

      C’est vrai que l’humour qu’il y avait dans Oh la la apportait un vent de légereté au côté ultra sexy, alors que dans Dreams, c’est souvent du sexy brute. Sauf quelques tableaux magnifiques, comme je les ai souligné. Si on est pas gênés par le coté « sexy brut » alors on aimera surement le spectacle, car les artistes sont très forts ! Merci pour ton message Pascale 🙂 Belle journée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s