[Série] J’ai regardé l’épisode interactif de Black Mirror

Il s’appelle Black Mirror – Bandersnatch, est réalisé par David Slade. Cet épisode spécial est une première dans l’histoire des séries. Disponible sur Netflix, il vous propose, à la manière du « Livre dont vous êtes le héros », d’explorer une histoire à votre guise, en faisant vos propres choix. Il y aurait 5 fins différentes selon vos choix au cours de l’épisode. Il va sans dire que je l’ai très rapidement visionné, mais j’ai été déçue.

Une histoire trop simple

En 1984 un jeune programmeur remet en question la notion de réalité en adaptant un roman fantastique à tiroirs et choix multiples en jeu vidéo. Il va rapidement péter un plomb, tout comme l’auteur du roman qu’il tente d’adapter. C’est une belle idée de départ, mais à force de tourner des plans alternatifs, ils ont légèrement oublié de creuser le scénario. On se retrouve avec une histoire bancale et peu intéressante.

Des choix peu cruciaux

Frosties ou Kellogs ? Ok, c’est peut être pour nous échauffer mais ça commence mal. Je n’ai pas envie de choisir entre une cravate grise et une cravate noire, et ceci toutes les 2 minutes. Les choix sont parfois tellement peu essentiels qu’on se demande si le réalisateur ne cherche pas juste à occuper son spectateur. Et moi qui cherchais à faire avancer l’histoire, qui cherchais de véritables réponses, ce petit jeu m’a passablement agacée.

Des choix culs de sac

Je n’ai pas non plus aimé que certains choix soient des culs de sac. Quel est l’intérêt d’un choix s’il ne mène nulle part et que l’on se trouve obligé de rétropédaler ? La première fois, passe. Mais ça devient usant, et on en vient à faire des choix par défaut, car l’on sait d’avance que l’autre ne mènera à aucune voie. Le spectateur se sent aussi contrôlé que le personnage principal et cela devient frustrant. Pour éviter cet écueil, il faudrait des heures et des heures de tournage afin de véritablement exploiter les possibilités, ce qui n’est pas nécessairement réalisable. On se retrouve donc avec une idée quelque peu avortée, à mon sens.

Pour résumer

Je n’ai pas accroché. J’aurais surement dû creuser les possibilités, les fins alternatives, mais la première expérience fut suffisante, je n’ai pas trouvé l’expérience assez immersive. Et le sentiment d’être contrôlé, mais de manière évidente, voir conduit, n’a pas arrangé mon impression particulièrement mitigée.

Avez-vous vu cet épisode interactif ? Sinon, ça vous dit ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? 

Publicités

8 réflexions sur “[Série] J’ai regardé l’épisode interactif de Black Mirror

  1. Boudicca dit :

    Moi j’ai trouvé ça plutôt bien fait (même si ça m’a aussi gavé au début de choisir la musique ou les céréales que le personnage allait manger ^^). Je trouve que le fait que certains choix n’en soient pas vraiment et qu’il y ait des culs de sac montre bien que le spectateur n’est pas vraiment libre de ses choix, tout comme le personnage en fait. Ça m’a mis mal à l’aise d’ailleurs de le contrôler et de voir qu’il se rend compte peu à peu que quelque chose d’anormal se passe. Pour ce qui est de la fin, j’ai opté pour quelque chose de radical mais qui, d’après ce que j’ai pu lire, est une fin alternative et pas celle vraiment prévue par le réalisateur ^^

    • auroreinparis dit :

      Ah oui, il se rend compte qu’on le contrôle, mais nous aussi on est contrôlé. C’est les poupes Russes du contrôle ! SPOILER tu as eu quoi comme fin, moi le jeu est sorti, a bien marché mais il a tué son père et a poussé l’autre programmeur, il est en prison et dessine les mêmes symboles que le créateur du livre sur les murs de sa cellule. Et toi ?

      • Boudicca dit :

        SPOILER : Moi je suis montée dans le train avec la mère dans le flash-back… et je meurs en pleine séance de thérapie, comme ça, d’un coup ^^

  2. tinalakiller dit :

    J’ai trouvé ça vraiment naze, tellement d’accord avec ton article. Encore du buzz sur rien en fait. Autant jouer à des jeux vidéos en fait.

    • auroreinparis dit :

      Disons que c’est de l’innovation mais c’est tellement complexe qu’l faudrait un développement phénoménal et éviter de demander au spectateur de choisir entre telle et telle marque de céréales. Merci pour ton message 🙂

  3. Léa dit :

    Avant de visionner l’épisode, j’avais lu pas mal de commentaires de gens déçus car le scénariste les dirigeaient très clairement vers certains embranchements, et j’ai compris cet agacement lors ce que j’ai vu Bandersnatch.
    Certains retours en arrière sont mal faits, surtout quand on se retrouve face à deux écrans qui nous poussent à faire un choix qu’on ne veut pas faire…
    Après, ça fait écho à l’épisode et son personnage. Comme lui, on pense avoir le choix, mais en fait nan, le scénariste nous force la main par moments. On n’est pas non plus réellement libres de nos choix, on nous en donne juste l’illusion 🙂

    • auroreinparis dit :

      Le souci c’est que très très rapidement on se rend compte qu’on a pas le choix, ou alors des choix superficiels. Je comprends l’écho au personnage mais ce n’est pas très très bien fait ! Et puis ça m’a fatiguée de cliquer aussi souvent sur la souris ! haha merci pour ton message !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s