[Cinéma] Yomeddine & Mauvaises herbes

Yomeddine – Abu Bakr Shawky

L’histoire se déroule dans une région aride et solitaire d’Egypte. Elle raconte les pérégrinations de Beshay  et du jeune Obama sur les routes poussiéreuses, à la recherche de leurs racines. Beshay vit dans une léproserie depuis son enfance, là où son père l’a abandonné. Lorsqu’il perd sa femme, atteinte vraisemblablement de démence, il prend roulotte et âne, pour renouer avec son passé. Obama, le petit Nubien orphelin, le suivra, d’abord en cachette. C’est une promenade dans l’âme humaine, capable du meilleur comme du pire que nos propose le réalisateur. 

Une promenade très inégale. Des moments forts, des dialogues solaires, une photographie magnifique et deux comédiens lumineux. Mais parmi ces moments forts se glissent des longueurs, de la langueur et un peu d’ennui. Le rythme est un bancal, la direction d’acteurs hasardeuse. Parfois on y croit, on se lie au duo d’acteurs, parfois, on reste sur la bas côté du chemin.  Pour résumer, il y a donc de véritables instants de grâce et de poésie, une farouche volonté de montrer la différence telle quel est, la naissance d’une amitié improbable et une Egypte rurale loin des cartes postales. Ce premier film manque juste d’un peu plus d’épaisseur pour vraiment convaincre.

Ce qui m’a donné envie de voir le film : La bande annonce


Les mauvaises herbes – Kheiron

Kheiron revient devant et derrière la caméra pour son deuxième film. Il relate en parallèle le passé de son personnage, orphelin dans les rues libanaises, et son présent de petite frappe voleuse de 35 ans. Sa rencontre avec un groupe de jeunes de cité, comme on les nomme, l’appellera à sa véritable vocation d’éducateur. La scène d’ouverture m’a bouleversée d’entrée de jeu. Ce film a du cœur, Il a de la tendresse, de la gentillesse et de la bienveillance. Beaucoup de bons sentiments qui font du bien et même si Kheiron se prend pour un super héros, on le suit avec plaisir. L’ensemble m’a paru toutefois assez inégal.

Tout est un peu trop facile, tout se déroule un peu trop bien et le réalisateur tend à vouloir aborder trop de thèmes à la fois, ce qui essouffle son propos. Il y a aussi parfois des parallèles explicatifs trop appuyés, or, il faut que Kheiron laisse l’intelligence de son spectateur faire lui même les connexions, on gagne ainsi en force et justesse. Pour autant, cet artiste a la capacité de raconter une belle histoire avec beaucoup d’humour, et il est rare de sentir autant de cœur dans une production. Les personnages comme les comédiens sont fabuleux, et j’ai trouvé les scènes supposées se passer au Liban très crédibles, émouvantes et magnifiquement réalisées.  Pour résumer c’est un film plein d’amour, malgré les évidentes maladresses cinématographiques et scénaristiques.

Ce qui m’a donné envie de le voir : Les critiques blog

Que comptez-vous voir au cinéma cette semaine ? 

Publicités

4 réflexions sur “[Cinéma] Yomeddine & Mauvaises herbes

  1. Pascale dit :

    Tout ce que j’ai lu sur Yomeddine m’a semblé agaçant. J’aurais mieux fait de ne rien lire car j’avais projeté de le voir. Et puis non…

    Pour les mauvaises herbes j’ai décidé de me laisser embarquer voire me laisser faire par la gentillesse ambiante. Au bout d’un moment j’ai pensé qu’il ne fallait pas généraliser mais prendre cette positivité comme celle d’un tout petit groupe de personnes. Kheiron ne donne pas de leçons genre : c’est comme ça qu’il faut faire. Ça marche pour eux voilà tout. J’ai même trouvé le personnage méchant inutile.
    Les scènes sur la petite enfance du personnage est un crève coeur.

    • auroreinparis dit :

      Oui l’intrigue avec le méchant c’est de trop, c’est le défaut de Kheiron, c’est trop de pistes à suivre. En soi son petit groupe d’ado, ça suffisait, et la scène d’ouverture suffisait également pour le côté « backs in the days ». Il a vraiment été éducateur en revanche donc je pense qu’il a du reprendre quelques uns de ses trucs !

      Pour Yommedine globalement je suis déçue. Mais si tu y vas sans rien en attendre tu seras peut être conquise ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s