[Cinéma] 2 coups de cœur : L’amour flou et Capharnaüm

L’amour flou – Romane Bohringer, Philippe Rebbot

J’ai vu que ce film avait d’excellentes critiques et pour ma soirée ciné solo, j’ai décidé de foncer. Romane et Phillipe se séparent. Ils ont enfin mis en vente la maison et sont bien décidés à profiter de la vie et rencontrer d’autres personnes. Pourtant, on sent bien qu’en plus de leurs enfants qu’ils adorent, ils tiennent à la famille qu’ils ont fondé. Ils vont trouver une solution qui semble leur convenir. Je suis sortie de ma séance enchantée. C’est léger, irrésistiblement drôle, et à la fois si tragique de voir ce couple qui ne se supporte plus mais s’aime encore, surement d’amitié et de souvenirs.

Et de leur véritable histoire, ces deux-là ont eu l’idée folle de faire un film, et c’est ce qui donne à celui-ci tellement de vérité, qui touche autant. Je ne savais absolument pas qu’ils étaient séparés, ni même qu’ils avaient été en couple, encore moins qu’ils avaient deux enfants. Je ne vous dévoile pas ce qui est vrai, en temps réel ou non, mais cette histoire est d’une beauté, d’un humour et d’un optimisme fou. Je les ai adoré, et j’ai adoré leur petit bijou cinéma. Une rupture foutraque, chaleureuse, que je suis ravie d’avoir vécu avec eux !

Ce qui m’a donné envie de voir le film : l’affiche dans le métro & les critiques Allociné


Capharnaüm – Nadine Labaki

J’ai hésité à voir le film car les critiques presse le taxait de pathétique. Pourtant, je me suis laissée tenter par l’histoire de Zain, un tout jeune garçon purgeant une peine de prison dans un centre pénitentiaire pour mineur. Il décide de porter plainte contre ses parents … pour l’avoir mis au monde. La construction du scénario et de la réalisation nous amène à comprendre le chemin de ce môme, la situation de sa famille, et comment il en est arrivé là.

Si le ton n’est pas léger, la misère omniprésente, l’espoir assez peu présent, je n’ai pas trouvé ce film pathétique ou misérabiliste. Je ne doute pas une seconde que certaines familles, certains enfants vivent dans une misère pareille, et la caméra de la réalisatrice a choisi de suivre des personnages pas vraiment gâtés par la vie. Les comédiens, non professionnels et issus d’un casting sauvage, sont splendides. Il y a aussi de l’humour, et parfois de beaux moments de légèreté. Sans oublier la réalisation maîtrisée, la beauté de l’image, les plans magnifiques sur les visages. Malgré de petites longueurs (le film dure 2h), pour moi c’est un coup de cœur.

Ce qui m’a donné envie de voir le film : l’affiche dans le métro

Qu’avez-vous vu au cinéma ce weekend?

 

Publicités

7 réflexions sur “[Cinéma] 2 coups de cœur : L’amour flou et Capharnaüm

  1. dame skarlette dit :

    Ayant vu le deuxième en projection presse et ayant livré mon avis je n’en dirai pas plus. Le premier que tu cites est dans mes films à voir. Je n’ai lu que des bons retours. Bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s