[Cinéma] 2 séances cinéma : Première année & Thunder Road

Première année -Thomas Lilti

Quand j’ai su que le réalisateur était Thomas Lilti., et après avoir vu Hippocrate et Médecin de campagne avec plaisir, j’avais placé « Première année » dans les films que je souhaitais voir. Le duo d’acteurs, Vincent Lacoste et William Lebghi n’y était pas non plus étranger. Le film commence à la rencontre d’un triplant et d’un tout frais nouveau première année de médecine. Des milliers de candidats pour peu d’élus, et une année scolaire marathon, voici ce que cette première année signifie.

Bien réalisé, bien filmé, intelligent, porté par un casting sans faute et beaucoup d‘humour, c’est une immersion instructive sur cette fameuse première année. Et certainement bien moins fantasmée, plus réaliste que ce que le commun des mortels imagine.  On pourrait lui reprocher un manque d’engagement, de focaliser sur deux élèves en particulier et un dénouement artificiel, mais le réalisateur met subtilement le doigt sur un système brutal, compétitif et un brin  archaïque. J’ai passé un très bon moment.

Ce qui m’a donné envie de voir le film : La bande annonce et le nom du réalisateur


Thunder Road – Jim Cummings

Nous retrouvons Jimmy Arnaud à l’enterrement de sa mère.  Son comportement est étrange. Il passe du rire aux larmes, nous passons de la tragédie à la comédie et inversement, jusqu’au grotesque. Jimmy a eu une petite fille, il l’aime fort, et il aime encore la mère de la petite, qui elle, ne l’aime plus. C’est aussi banal que c’est triste. Il a aussi un métier, il est flic, et ça lui importe d’être un bon flic bardé de décorations. Mais alors que sa vie part en cacahuètes, il est gentiment lourdé de son poste aussi.

Quelle performance de la part de Jim Cummings (II), réalisateur, comédien et scénariste de ce petit bijou de douleur tendre, d’espoirs contrariés. Quelle maîtrise des émotions, quelle virtuosité dans la manière dont il fait passer le spectateur par tout ses états. On sort de là en ayant envie de relativiser la vie, oui elle est merdique, mais elle est ce que l’on en fait. Reste qu’il n’aurait pas fallu faire plus long sous peine de virer à la fable égocentrique et de lasser, il a su s’arrêter juste à temps.

Ce qui ma donné envie de voir le film :  Pascale, du blog SurLarouteDucinéma qui m’a encouragée à le voir et dont la critique a achevé de me convaincre.

Et vous, vous avez prévu d’aller voir quoi ce weekend ? 

Publicités

14 réflexions sur “[Cinéma] 2 séances cinéma : Première année & Thunder Road

  1. matchingpoints dit :

    Les deux films nous tentent bien, peut-être ce weekend. Le premier doit bien se laisser regarder à la télé – nous avions aimé aussi son film médecin à la campagne.
    Il y a le dernier Audiard, Les frères Sisters, qui nous tente aussi…
    Bon après-midi !

    • auroreinparis dit :

      Il se regarde surement bien à la télé mais ça serait dommage d’attendre aussi longtemps ! 🙂 Alors le dernier Audiard ne me tente pas du tout et pourtant, j’adore Joaquin ! Bizarre ! Merci pour votre passage et belle journée 🙂

  2. tinalakiller dit :

    Je compte aller voir Première année ce week-end, trèèès curieuse de le découvrir !
    Je suis un peu plus partagée sur Thunder Road. Certaines scènes fonctionnent bien mais je trouve le film assez égocentrique :/ (mais je comprends ce qui séduit les fans !).

    • auroreinparis dit :

      Oui c’est vrai que c’est un égo trip Thunder Road mais je trouve qu’il a su s’arrêter juste à temps. Et je ne connaissais absolument pas le comique !

      Première année est vraiment un joli moment de ciné !

  3. Pascale dit :

    Je n’ai pas aimé Première année. Ennuyeux et répétitif. J’ai trouvé Lebghi fade et agaçant et les digressions sur sa vie privée inintéressantes et prévisibles.
    L’aspect docu est d’ailleurs le plus intéressant.
    Lacoste en qui je n’avais pas cru en interne… m’a bien plu ici.

    Je fais partie des fans inconditionnelles de Jim Cummings. Cabotinage et démesure à ce point c’est du génie. Et que d’émotions dans ce film !!! C’est rare.

    J’ai ADORÉ les Frères sisters…

    • auroreinparis dit :

      Ah j’avais bien aimé Vincent Lacoste en interne ! Et j’ai beaucoup aimé Lebghi ! Les goûts, les couleurs !

      Je ne sais pas encore quelle sera ma prochaine séance ciné mais je crois que ça sera Shéhérazade !

  4. Pascale dit :

    J’en ai un peu assez des enfanrs ou ados maltraités dans ce monde abominable.
    LA réplique des Frères Sisters : This world is an abomination…
    Sheherazade, Sofua étaient sur ma liste… j’hésite encore.
    Et la BA de Capharnaüm est INSUPPORTABLE..

  5. dasola dit :

    Bonjour Auroreinparis, j’ai trouvé le film tonique (pour Première année). Heureusement qu’enfin, le numerus clausus va être enfin supprimé. Bonne journée.

    • auroreinparis dit :

      Ah je ne savais pas qu’il allait être supprimé ! Bonne nouvelle; Ils ont du passer à côté de bons medecins à cause de ça, car voilà le stress et l’apprentissage par cœur !

  6. blondiejulie dit :

    Hello,

    J’ai eu l’occasion de voir le film première année en avant première avec l’équipe du film au mois de juin et j’avais passé un très bon moment ! Je trouve que le duo Lacoste/Lebghi fonctionne vraiment très bien en plus 🙂

    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s