Ça, de Andy Muschietti : une adaptation réussie?

Ça, de Andy Muschietti

« Ça ». Qui n’a pas lu les romans de Stéphen King, ou regardé les Téléfilms de 1990 ? Ma génération a été largement marquée par ce clown maléfique, et certains en gardent une furieuse terreur. Je me rappelle avoir été happée par l’atmosphère du roman, et de la petite ville de Derry qui enregistre un nombre plus élevé qu’ailleurs de disparitions, notamment d’enfants. L’adaptation d’Andy Muschietti suit fidèlement la première partie du roman, mais a déplacé son histoire dans le temps puisque l’histoire débute en 1986 alors que Stephen King l’avais située en 1956.  Une manière de rendre hommage aux 80’s.

Un film de genre plus que d’horreur.

L’histoire horrifique commence avec la disparition de George, le petit frère de Billy, en 1986. A l’été 1987, alors que Billy n’a pas pansé ses blessures et recherche encore son petit frère, le monstre n’a pas terminé son oeuvre macabre. Tout comme dans le roman, nous faisons connaissance avec les membres du Club des Ratés, ces enfants aux histoires familiales compliquées, et subissant des railleries et autres violences scolaires. En plus de ces difficultés quotidiennes, l’épouvante s’insinue dans leur vie sous la forme de l’horrible Grippe Sou. J’ai retrouvé l’atmosphère du roman.

Une adaptation particulièrement réussie.

En dépit de scènes d’épouvantes répétitives aux jump scares très prévisibles, Ça est une réussite quasi parfaite. Le pari de déplacer l’histoire dans les années 80 est relevé, on pourra d’ailleurs retrouver l’un des jeunes comédiens de la série Stranger Things, Finn Wolfhard. Avec un casting impeccable, les enfants sont particulièrement justes et crédibles, un humour en filigrane et une photographie magnifique, « Ça »ne s’impose pas comme un film d’horreur classique mais comme un film de genre ultra léché.

Moi qui ne suis pas une grande fan des films d’horreur, j’ai beaucoup aimé ce film, la mise en scène, l’image et l’atmosphère métaphorique des peurs enfantines. Seules les âmes très sensibles auront du mal à voir ce film et ses quelques scènes gores.  Hâte de voir le prochain opus, 27 ans plus tard.

Avez-vous vu « Ça » au cinéma ? Avez-vous lu les romans de Stephen King ? 

Publicités

8 réflexions sur “Ça, de Andy Muschietti : une adaptation réussie?

  1. unfilalapage dit :

    Je n’avais pas aimé la première adaptation (qui n’a pas franchement bien vieilli je trouve) et n’ai pas lu le livre, mais avec tous les avis positifs que je lis sur celle-ci je pense me laisser tenter prochainement !

  2. pascale265 dit :

    A ta première et aux deux dernières questions je réponds non.
    Je ne sais si j’irai le voir. En tout cas chez moi il n’est pas sorti.

    • auroreinparis dit :

      Ah il n’est pas sorti ? Je serais aussi curieuse de savoir ce que tu en penserais surtout que tu n’aurais pas d’attendu en rapport avec le roman, donc ça serait un avis super objectif ! Bonne journée 🙂

  3. tinalakiller dit :

    Le téléfilm était sympathique mais il avait quand même pris un coup de vieux ! J’ai bien aimé cette nouvelle version qui n’est pas forcément très effrayante (même si l’atmosphère est bien là) mais qui a su parler justement de la peur. J’ai beaucoup aimé le casting enfants, ils sont tous adorables, et Skarsgard s’en sort vraiment bien en livrant une interprétation différente de celle de Curry.

    • auroreinparis dit :

      Je n’ai pas vu le téléfilm, juste lu les romans mais j’ai bien retrouvé l’atmosphère dans ce film, malgré la transposition dans les années 80 ! Merci pour ton avis 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s