Une soirée au théâtre: Ludwig, par Olivier Schmidt

Connaissez-vous Ludwig ? Encore appelé Louis II de Bavière, quatrième roi de Bavière. Un personnage fantasque, qui s’était inventé sa propre royauté, loin des conventions et des contraintes incombant à son rang. Un roi plus versé dans la satisfaction de ses pulsions que dans la gouvernance de son territoire, qui finira par se jeter dans un lac après avoir été déclaré fou et interné. Un destin particulièrement tragique marqué par ses passions pour les arts et les jeunes hommes. Une réjouissante idée de pièce de théâtre.

Une biographie historique passionnante …

Nous avons eu la chance d’assister à la première de cette pièce originale, au Théâtre de la croisée des chemins. Je ne connaissais pas le personnage historique, et me questionnais sur mon intérêt pour celui-ci .Or, dès la première scène, et malgré mon choix de place malheureux, puisque je me suis fourrée au tout dernier rang, j’ai été happée. Happée autant par ce personnage fantasque, barré et lunaire, que par la mise en scène. Chaque personnage vit sous les traits des comédiens, avec ferveur, nuance,  et intensité. 

… Portée par des comédiens habités.

Les comédiens sont exceptionnels, habités, très théâtraux et crédibles à la fois. Ils sont capables de passer d’un personnage à un autre, et de nous faire croire à chacun. Ludwig est fantastique, foutraque, libre, déchaîné puis enchaîné, emporté par ses passions, ses pulsions, ses folies. La mise en scène, le son, les lumières, apportent un rythme efficace aux dialogues et monologues, donnent du tempo, et du dramatisme. Nullement déconcentrés par les bruits de la rue toute proche, chaque comédien assure avec brio sa partition de la fresque historique.

Si vous aimez le théâtre et les biographies de personnages historiques, je vous invite à découvrir en toute intimité Ludwig, roi de Bavière. Et je ne doute pas que la pièce s’améliorera encore, je rappelle qu’il s’agissait hier de la première.

Bravo aux comédiens : Julien Hammer, Rafael Yanister, Charlotte Moineau, Olivier Schimdt (également metteur en scène et auteur) et Séverine Wolff.

C’est où ? Théâtre de la croisée des chemins – 43 rue Mathurin Régnier 75015  –  Métro Volontaire

C’est quand ? Jeudi & Vendredi à 19h30.

Réserver votre billet : Ludwig

Publicités

2 réflexions sur “Une soirée au théâtre: Ludwig, par Olivier Schmidt

  1. pascale265 dit :

    Tu sais si ça a été retranscrit pour une autre a époque ? Les costumes ont plutôt l’air de dater des années folles !
    Peu de chance que cette pièce arrive en province. Je ne me souviens d’ailleurs pas être allée au théâtre.
    Pour connaître Louis II de Bavière je te recommande vivement Le crépuscule des Dieux – Ludwig le chef d’oeuvre de Visconti.
    Helmut Berger renversant de beauté était bouleversant. Ses rapports avec sa cousine Sissi (interprétée par Romy…) et cet opportuniste de Wagner, sa décadence, sa déchéance y sont décortiqués au scalpel. C’est triste et beau.

    • auroreinparis dit :

      Ah merci pour la référence cinéma, son histoire m’a beaucoup intriguée !
      Ma pièce originale a été totalement écrite pour raconter l’histoire de Ludwig en 1860, et j’ai pas été choquée par les costumes, mais en même temps, je suis pas bonne en costume d ‘époque ! Belle journée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s