Gabriel et la montagne, de Fellipe Barbosa

Gabriel et la montagne

Le réalisateur Fellipe Barbosa avait un ami, qu’il a perdu en 2009, à l’issue d’un grand voyage d’un an. Gabriel était parti réaliser son rêve de tour du monde, on le retrouve dans sa dernière étape, l’Afrique, 70 jours avant que deux hommes ne le retrouvent sans vie au pied d’un rocher du Mont Mulanje. La caméra le suit du Kenya au Malawi, dans son périple au plus proche des gens puisqu’il se débrouille pour dormir chez les habitants, et être sans arrêt avec eux. Le film intercale avec beaucoup d’émotion des brides de témoignages de ceux qui l’on croisé.

J’ai aimé ce film. J’ai aimé qu’il ne soit pas manichéen, et qu’il présente ce jeune homme non pas comme un héros mais comme une personne à la recherche de lui-même, parfois terriblement attachant, parfois carrément agaçant. Il ne voulait pas être considéré comme un touriste, mais se met parfois à parler comme un colonisateur, avec toute la maladresse dont un « blanc » de bon milieu familial est capable malgré son empathie. Un personnage très ambivalent, à la fois entêté, fonceur, toujours pressé, et à la fois très curieux, bienveillant et chaleureux. Le comédien qui interprète Gabriel Buchmann, João Pedro Zappa, est une découverte solaire, impeccable dans son rôle.

Ce que j’ai beaucoup aimé également dans ce film, c’est que chacun des rencontres de Gabriel soit interprétée par la vraie personne. Le réalisateur a estimé lors des repérages qu’il était essentiel que ce soit elles qui figurent dans son film, ce qui en fait un hybride entre fiction et témoignage.  Enfin, les paysages d’Afrique… L’équipe a tourné dans des endroits très sauvages et les prises de vue sont souvent à couper le souffle. Ils sont même vraiment monté au sommet du pic Uhuru, le plus haut du Kilimandjaro, qui culmine à plus de 5 800 mètres d’altitude !

Ce film est pour moi un coup de cœur, qu’il s’agisse de la réalisation, du casting et de la charge émotionnelle qu’il y a à suivre les pas de ce jeune homme disparu depuis maintenant 8 ans. Il dure 2h20, et pour une fois, je n’ai pas vu le temps passer. 

Ce film vous tente ? Quel est votre programme pour le weekend ?

Publicités

2 réflexions sur “Gabriel et la montagne, de Fellipe Barbosa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s