Le Caire Confidentiel, Tarik Saleh

Le Caire Confidentiel, Tarik Saleh

Deux jours avant sa sortie, je suis allée voir « Le Caire confidentiel ». Attirée par la bande annonce sombre, son personnage principal taciturne, l’époque à laquelle se déroule l’histoire et son lieu de situation, je ne voulais pas le manquer.  Nous sommes en janvier 2011, au Caire, soit quelques jours avant le début du printemps arabe, cette révolution de la jeunesse qui a secoué le monde entier. Une femme, chanteuse connue dans tout le pays, est retrouvée égorgée dans une chambre du Hilton. Une femme de chambre a vu le meurtrier. L’affaire se retrouve entre les mains d’un commissaire gentiment corrompu.

Une intrigue policière qui manque de rythme …

Je dis gentiment corrompu, car dans la moyenne de la police de la ville, qui échange protection et passe droits contre bakchichs.  Mais il y a bien pire. Et toute son enquête va l’amener à démêler des fils qui le dépassent largement, mettant en danger toutes les personnes pouvant être mêlées de près ou de loin à la victime et à cette enquête. C’est sombre, dangereux, sans espoir. La colère gronde dans la rue, comme dans l’esprit de ce policier. On appréciera le grain du film, son côté poussiéreux, viscéral. Film en tension permanente, il semble toutefois se perdre, ne pas poser les bonnes questions et perdre le spectateur avec lui.

… Mais un THRILLER politique efficace

Il s’essouffle, et manque de rythme à mi-chemin avec une intrigue plutôt banale. Jusqu’à ce qu’il reprenne du poil de la bête, et délaisse cette enquête peu originale et traînante pour s’interroger sur une dimension politique bien plus intéressante, dans cette Egypte qui se soulève.  Reste alors un thriller politique efficace, qui dénoue ses fils au fur et à mesure, au long d’un scénario remarquablement construit et porté par son héros interprété avec brio par le comédien Fares Fares.

Malgré un rythme paresseux et une intrigue policière un peu fade, la dimension politique qui se cache derrière tout ça, et cette critique virulente d’un pays au système véreux, happe le spectateur jusqu’à la fin.

Info : A obtenu Grand Prix du Festival du Film Policier de Beaune 2017

Ce film sort en salle demain, en avez-vous entendu parler ? Comptez-vous allez le voir ?

Publicités

8 réflexions sur “Le Caire Confidentiel, Tarik Saleh

  1. Pascale dit :

    Quand je suis mitigée devant un tel GRAND film j’évite de le dire pour ne pas refroidir les gens (ce n’est pas une critique). Mais peut-être le titre qui rappelle L.A. Confidential attirera t’elle du monde !
    Fares Fares est un acteur immense et ce film dans la poussière m’a époustouflée. Cette crasse, cette misère, cette corruption, ces injustices… tout est parfaitement démontré.

    • auroreinparis dit :

      Bonjour 😀
      Je trouve ça étrange de ne pas dire si je suis mitigée sur un film, même s’il a eu des prix ? Toutefois si je trouve que l’intrigue policière est un peu banale, en revanche le côté politique est magistralement orchestré et le casting est parfait également. J’aurais pê du souligner plus cette dimension politique que policière mais je pensais avoir réussi à le faire passer. Ça semble raté 🙂

      • pascale265 dit :

        Je nuance…:-) quand le film est aussi réussi j’évite de dire oui mais. ..
        Mais quand cest moyen ou que ça se la pète, j’y vais franco.
        Ex. Les hommes du feu, malgré le thème, les acteurs et les bonnes intentions. .. il me laisse trop mitigée pour que je n’en parle pas.
        De toute façon réussir à tout exprimer dans un article est difficile. Souvent en lisant les commentaires je me dis que mince j’ai oublié tel détail voire tel personnage.

  2. dasola dit :

    Bonjour Aurore, vu en avant-première. Je l’ai apprécié pour l’ambiance, pour le contexte politique agité. Tout le monde ou presque est véreux jusqu’à la Sûreté de l’Etat. L’histoire policière que je n’ai pas forcément comprise n’est que secondaire et c’est très bien comme cela. Je me demande ce qu’est devenu le jeune policer torturé par un autre. Est-il mort? Je ne sais pas. Bonne après-midi.

    • auroreinparis dit :

      Oui je pense que c’est vraiment secondaire, pour ça qu’elle n’est pas dingue voir chaotique. Pour le jeune (Momo ?!), je ne sais pas, il y a des questions qui n’ont pas de réponse dans ce film 🙂
      Belle après midi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s