Au ciné : El Clan & Zootopie

1El Clan – Pablo Trapero : Commençons par un film tiré de faits réels, et particulièrement glaçant. Arquimedes Puccio, père de famille, entretien un commerce aussi lucratif que glauque et mortel. Argentine, début des années 1980, le pays retourne à la démocratie mais non sans heurts. Arquimedes enlève des gens, extorque leur famille, puis les élimine. Tout ça dans sa propre maison, avec l’aide de ses garçons qu’il contraint à lui fournir de nouvelles proies, et sous les yeux de sa femme et de ses filles. Une véritable horreur sous les traits d’un père de famille tout ce qu’il y a de plus convenable.

Bien filmé, reconstituant élégamment l’époque et le pays, El Clan se révèle efficace. Puisant dans le contraste entre la gentille famille classique, et le gang mafieux et criminel, le thriller aux deux facettes laisse le spectateur perturbé. Divertissement quelque peu macabre, El Clan se regarde avant tout pour la mise en scène et le personnage principal, tous deux brillants. Cependant, malgré une mise en scène nerveuse et étudiée, il manquera peut être à la réalisation une véritable intention pour en faire un film vraiment marquant.

1Zootopie- Byron Howard et Rich Moore : J’attendais avec impatience de voir le nouveau né des studios Disney sur grand écran. Comme des milliers de spectateurs, j’ai ri à chaque bande annonce. Depuis, les critiques sont élogieuses. Autant ne pas vous faire languir, ce retour au monde animal dans les films Disney où les animaux parlent, s’habillent, et travaillent à la banque Lemming Brother est une véritable réussite.  Avec leurs trognes mignonnes et des comportements à contre-courant, les créatures peuplant ce film d’animation ont tout pour faire plaire!

C’est une galerie de portraits loufoques et réjouissants, où les méchants ne sont pas ceux que l’on croit, que nous livre les studios Disney. Fin, drôle et imaginatif, les réalisateurs Byron Howard et Rich Moore invitent les spectateurs autant à rire qu’à réfléchir, même si ce côté moralisateur est peut être un peu trop prégnant.Enfin, il s’agit de saluer la richesse architecturale de ce dessin animé qui nous plongent dans différents paysages au sein d’une même ville, et une imagination débordante permettant de créer un univers parfaitement singulier et inventif. Bref, ce Zootopie est un sans faute.

Publicités

4 réflexions sur “Au ciné : El Clan & Zootopie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s