Edge of tomorrow – Doug Liman

2Je choisissais ce film pour rassembler autour de moi trois de mes meilleurs amis, des garçons. Je ne peux pas dire que Tom Cruise soit un acteur que j’affectionne, j’avais plutôt tendance à éviter les films dont il tenait le haut de l’affiche ces dernières années. J’y allais tout de même gaiement, assister au calvaire de cet officier Américain chargé de communication qui se retrouve malencontreusement au front pour aller combattre en France. Combattre quoi ? Les Allemands ? Que nenni ! Combattre les Aliens. Comme en 1917, une bataille a été remportée à Verdun par une super soldat, et depuis les alliés (c’est à dire la Terre entière contre les extraterrestres) sont convaincus qu’ils vont les vaincre à la prochaine bataille.

Et le bleu, bien malgré lui, se retrouve dans l’enfer d’une bataille perdue d’avance. Il réussit, avant de mourir lui même à tuer un alien. Mais étrangement, il se réveille au même endroit, la base où on l’a envoyé pour combattre, avec ses menottes. Et la scène se répète encore et encore et encore …. Cependant, à chaque nouveau même jour, il en apprend de plus en plus sur ce qui lui arrive, le pourquoi, le comment et sur la manière de vaincre l’ennemi. Il faut signaler que l’on se trouve dans une époque où les soldats se battent dans des armures quelques peu robotiques et une partie de la Terre est à l’abandon. J’ai bien aimé le côté film catastrophe, mais ce n’est pourtant pas le coeur de l’histoire. J’ai bien aimé aussi l’idée de recommencer toujours la même journée, même si ce n’est pas une nouveauté.

Je ne me suis pas ennuyée. J’ai trouvé Tom très bon, plutôt drôle et son tandem avec Emily Blunt fonctionne vraiment bien. Je ne me suis pas enuyée … du moins pendant les trois premiers quarts du film, parce qu’à un moment j’ai fais une overdose d’action et de baston, et je n’ai plus vraiment suivi. Cependant, c’est bien ficelé, et bien conduit presque jusqu’au bout. On y reconnaîtra un savant mélange de plusieurs films comme « Un jour sans fin » et  » La guerre des mondes« , qui parvient à maintenir le public en haleine. Hormis les derniers développements qui m’ont vu décrocher, je l’ai trouvé vraiment habile ce scénario, réalisé avec tact et punch pour une grosse machine, avec au milieu de tout ça un Tom Cruise au sommet de son art dans ce comique répétitif.

Grâce au rythme, aux scènes nouvelles qui relancent l’intérêt du spectateur,  » Edge of tomorrow » apparaît comme un film malin et original emmené tambour battant par un duo de choc. Je déplore juste cette fin qui n’est pas très intelligente, qui sort du sentier original que le film avait pris, pour se glisser dans un carcan conventionnel. Dommage que le point final ne soit pas à la hauteur du reste.

Publicités

4 réflexions sur “Edge of tomorrow – Doug Liman

    • auroreinparis dit :

      J’étais pas très enthousiaste mais j’ai adoré le  » coté un jour sans fin », moins le côté  » guerre des mondes ». Mais le mélange donne quelque chose de plutôt sympa ! A garder pour le canapé éventuellement dans ce cas ( même si au ciné, ça a de la gueule !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s