Une autre vie – Emmanuel Mouret

photoJe n’avais pas mis ce film dans ceux que je voulais voir mais le hasard des horaires me poussa en salle. Je ne suis pas une grande fan de Joey Starr mais il se défend en tant qu’acteur, il faut bien l’avouer. Il incarne Jean, un électricien qui tombe amoureux d’Aurore, pianiste réputée mais en difficulté à ce moment, et qui a perdu le gout de jouer. Dans la vie de Jean il y aussi Dolores, sublimement incarnée par Virginie Ledoyen, une femme blessée qui ne vit qu’à travers son homme. Un triangle amoureux aux multiples facettes, compliqué et qui se soldera par un tournant inattendu.

J’ai trouvé que l’histoire peinait un peu à se mettre en place, que l’amour entre Jean et Aurore est assez peu crédible, et certains dialogues passablement ridicules. Je ne les sens pas véritablement passionnés et le jeu de l’actrice Jasmine Trinca m’a agacée par son air monocorde. Cependant, j’ai trouvé le scénario bien ficelé et il m’a amené là où je ne m’y attendais pas, avec une « morale » ( qui n’en est pas vraiment une) surprenante et plutôt juste. Au contraire des amants dont l’amour semble un peu fade, j’ai trouvé Virginie Ledoyen dans le rôle de Dolores flamboyante, et toute en retenue, jouant la femme blessée, mais digne, à merveille. Et elle est d’une beauté époustouflante ! J’étais ravie de la revoir.

La fin m’a beaucoup plu, j’ai trouvé ça juste, intelligent, et soulevant d’intéressantes questions sur la morale dans les sentiments amoureux, la psychologie de l’amour et des rapports amoureux, la complexité et l’ambiguïté inhérentes … Ce que je lui reproche finalement c’est son apparente froideur, puisque la passion amoureuse reste finalement très suggérée durant tout le film, il n’y a pas d’emportements, de tourments, de verres cassés ni mêmes d’envolées lyriques de joie et de bonheur. Le tout manque de force, comme si Emmanuel Mouret avait hésité, et ses acteurs avec lui, sauf Virginie Ledoyen qui incarne son personnage dans la froideur et le calcul qui lui sied.

Au final, je ne sais pas vraiment si j’ai aimé Une autre vie, avec sa direction d’acteurs trop neutre, dénuée de la fantaisie qui est habituellement la marque de fabrique du réalisateur. On oscille entre le drame lyrique, et le drame en retenue et le résultat ne vibre pas. Cependant, c’est élégant, et comme je n’avais pas franchement aimé les précédents d’Emmanuel Mouret, je ne suis pas vraiment déçue.

Publicités

10 réflexions sur “Une autre vie – Emmanuel Mouret

  1. Audrey dit :

    Je ne suis pas allée voir ce film, même s’il m’intéressait. Mais je n’avais pas réalisé que le réalisateur était Emmanuel Mouret tant ce film a l’air différent des précédents ! J’avoue que j’ai un peu de mal avec ses films d’habitude et je suis d’autant plus curieuse de découvrir celui là…

  2. filou49 dit :

    j’ai pas vu le film qui faisait pourtant partie de ceux que je voulais absolument voir car j’ai eu un peur que comme tu le dis, le résultat soit trop tiède et ne convainc pas forcément…je suis pas fan du tout non plus des autres films de Mouret et alors que la presse le défend généralement là ca n’a pas été le cas mais je pense quand meme que je préferais celui la…jasmine trinca je l’avais trouvé absolument géniale et d’une beauté sidérante dans miele mais là elle ne joue pas dans sa langue natale et pas sur que le role soit pour elle…par contre virginie ledoyen je l’ai toujours adoré depuis 20 ans que je la suis et je suis aussi ravi de son retour…

    • auroreinparis dit :

      Virginie Ledoyen est la seule à faire sensation, elle a une présence sidérante, et si j’ai quand même apprécié le film c’est grâce à elle. Mais généralement je ne suis pas une grande fan non plus de Mouret, et j’ai detesté le dernier film avant celui-ci. Il est sorti il y a déjà un moment , je ne pense pas qu’il soit encore à l’affiche, du coup, à voir en dvd ou vod !! Bonne soirée !!!!

    • auroreinparis dit :

      Je l’ai pas trouvé génial, mais disons que je m’attendais à pire, et la fin m’a saisie. J’ai aussi aimé Virginie Ledoyen malgré une neutralité certaine du début à la fin, on ne sait jamais ce qu’elle pense, et je crois que c’est ça que j’ai aimé !

  3. Isa dit :

    Je n’avais pas vraiment envie de le voir mais il faut avouer que tu le présentes plutôt bien … et du coup, tu m’intrigues avec ce mot de la fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s