A Touch of sin – De Jia Zhang Ke

1Quelques articles sur la blogosphère et son affiche m’ont attirée en salle. Les critiques presses étaient excellentes et le thème m’intéressait. Il s’agit de quatre histoires avec quatre personnages aux destins tragiques. Ils sont acculés, misérables, ou poussés à bout par leur situation professionnelle ou personnelle. Quatre personnages, quatre provinces de Chine avec en toile de fond une véritable misère, et cette question incessante d’un pays qui se développe souvent dans la violence et le mépris de l’humain.

J’ai adoré l’histoire de Dahai, mineur exaspéré par la corruption. Ce personnage a une personnalité extrêmement drôle malgré le pessimisme de son discours. Evidemment, il deviendra moins amusant quand il prendra son arme. J’ai moins compris l’histoire de son second  personnage qui me paraissait brutal par nature, violent et meurtrier pour contrer l’ennui qui le ronge. Il reste toute de même intéressant mais on se sent bien loin de lui. Il en va d’une histoire similaire pour les deux autres, poussés à bout par leur environnement, leur entourage. Les fins ne sont pas pareilles mais la fatalité reste la même.

J’ai trouvé le film intéressant, les personnages extrêmement bien brossés. J’aime les portraits, j’aime les films qui nous offrent différentes histoires au sein de la grande histoire, qui nous dépeignent des pays et des cultures que je ne connais pas. J’ai une vraie tendresse pour Dahai, ce vengeur excédé par la corruption, une sorte de Robin des Bois des temps modernes. C’est l’observation des rapports de force, et la manière dont ils s’inversent quand les faibles se révoltent qui est présenté ici. Dans la dernière histoire, point de meurtre, je ne vous révèle rien, mais le jeune homme choisit de se libérer d’une autre manière.

En permanence sur le fil du rasoir, tendue et poignante, cette oeuvre présente de très grandes qualités cinématographiques. J’ai aussi aimé la manière dont il est réalisé, presque comme un docu-fiction, et sa beauté intrinsèque. En revanche … Je l’ai trouvé trop long. A la longue la misère, ça use. Arrivée à l’histoire du dernier personnage, je n’en pouvais plus, j’en avais plus qu’assez de souffrir avec eux. Heureusement qu’il y a de beaux moments, des instants où l’on souffle, des instants de beauté fragile. Mais ils sont éphémères et c’est particulièrement pesant et exigeant en terme d’émotions.

A Touch of sin est doté d’une certaine langueur, d’inoubliables plans, de visages mémorables, mais il exigera beaucoup de vous. Je n’avais plus assez de force et d’envie pour apprécier sa dernière histoire, je voulais que cela finisse. En plus après les deux premières histoires, quand on en comprend la structure, on se demande à quel moment notre personnage va basculer dans la barbarie, ce qui gâche un peu les choses. J’ai également trouvé le scénario vaguement paresseux (oui, je sais, il a pourtant reçu le prix du scénario à Cannes …).  A mon sens, se concentrer sur deux histoires aurait peut être permis au film plus de cohérence et aurait mieux servi son propos que ces quatre moyens métrages accolés les uns aux autres sans réel fil conducteur.

J’en sors mitigée. Convaincue par la beauté de certaines scènes, ravie d’avoir voyagé en Chine, et découvert des visages et des personnalités, mais suis mitigée par cette accumulation d’histoires qui m’a légèrement ennuyée et passablement déprimée.  

Publicités

6 réflexions sur “A Touch of sin – De Jia Zhang Ke

  1. matchingpoints dit :

    Il est toujours intéressant de lire et comparer les autres avis et critiques !
    C’est vrai, qu’il y a des longueurs, mais elles nous n’ont pas gênées, parce que nous avons suivi avec intérêt ces quatre personnes. Comme vous, nous avions du mal à comprendre ce deuxième personnage et son mal-être, mais finalement considéré comme un solitaire.
    Et il nous semblait intéressant de nous montrer quatre milieux différents dans une Chine d’aujourd’hui, donc c’est pour cette raison que nous trouvons ce film à sketch original.
    C’est vrai, un film déprimant d’une certaine façon ; c’est bien pour cette raison, que nous avions dit que ce n’était pas un film de Noël !

    • auroreinparis dit :

      C’est sur ! Puis j’avais peut être un faim, j’avais envie d’aller aux toilettes, et je me sentais pas forcément au top. Ceci dit, je lui reconnais de grandes qualités cinématographiques et je suis contente de l’avoir vu malgré tout.

  2. groniec dit :

    Je l’ai vu aujourd’hui. J’ai beaucoup aimé. Je trouve ça intéressant cette façon de nous montrer la Chine. C’est un pays qui se construit sur la violence et la corruption. C’est une vision assez pessimiste mais qui a l’air vraie.
    J’ai aimé chaque histoires. Pour ce qui est du deuxième personnage, je pense qu’il est tout aussi représentatif de l’état de la Chine que les autres. Il se réfugie dans la violence. Je pense que justement, celle-ci l’a empoisonné et qu’il doit vivre avec.
    Bref j’ai trouvé que c’était un très bon film, je suis d’accord pour les longueurs mais ça ne m’a pas spécialement gêné. C’est sûr que ce n’est pas un film à conseiller à tout le monde.

    • auroreinparis dit :

      Je pense aussi que c’est un très bon film, mais trop long pour moi, a la troisième histoire j’ai commencé à décroché et j’avoue que j’ai eu envie que ça se termine et que j’ai été soulagée à la fin. Malgré cela il a des qualités indéniables qui m’ont beaucoup touchée aussi !

  3. My Little Discoveries dit :

    Je n’avais pas envie d’aller le voir et ton billet me conforte dans cette idée. Je n’ai pas apprécié « Le géant égoïste » vu hier, je pense que je n’apprécierais pas plus ce film, certes différent mais très sombre également…

    • auroreinparis dit :

      Je n’ai pas encore vu le géant égoïste, ça m’attire pourtant car j’aime bien ce genre de fresques sociales British mais je vais plutot aller voir La reine des neiges aujourd’hui !
      Pour celui-ci c’est un beau film mais j’avais hâte de sortir de la salle vers la fin !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s